jeudi, décembre 8, 2022

Iran : 52 exécutions en 17 jours

 Iran : 52 exécutions en 17 jours

Neuf prisonniers ont été pendus le 27 juillet 2016 dans les prisons d’Orumiyeh, Mashhad, Yazd et Téhéran. Six d’entre eux ont été pendus ensemble à la prison centrale d’Orumiyeh. Le 20 juillet, neuf prisonniers ont été pendus à Gohardasht et dans la prison centrale de Karaj, et le 23 juillet, trois prisonniers l’ont été dans la prison centrale de Racht.

Un autre prisonnier a été pendu en public dans la ville de Songhor (dans l’ouest de la province de Kermanchah).

Avec trente exécutions, qui se sont déroulées du 11 juillet au 17 juillet, le nombre de personnes exécutées s’élève à 52 en seulement 17 jours.

Assailli par de nombreuses crises internes et internationales, le régime iranien est incapable de répondre aux exigences élémentaires de la population iranienne. Craignant un autre soulèvement par une population excédée, le régime a recours à une vague d’exécutions à travers le pays.

La Résistance iranienne appelle la population et particulièrement les jeunes iraniens à s’opposer face à la répression généralisée des mollahs.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 28 juillet 2016

 

Lire aussi: 

AMNESTY – La santé prise en otage : déni cruel de soins médicaux dans les prisons iraniennes

Les parlementaires belges attirent l’attention sur les violations des droits de l’homme en Iran

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe