lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRIIran : 20 exécutions collectives dans les prisons de Kerman et de...

Iran : 20 exécutions collectives dans les prisons de Kerman et de Karadj

Dans un record sans précédent, le nombre des exécutions enregistrées depuis le 21 avril atteint les 113
CNRILe fascisme religieux au pouvoir en Iran a commis un nouveau crime inhumain dans la matinée du 19 mai en exécutant un groupe de 10 condamnés à la prison de Gohardacht dans la ville de Karadj (banlieue de Téhéran).

Ces prisonniers avaient été sortis de leurs quartiers la veille sous prétexte de passer au tribunal ou d’aller à l’hôpital et placés en isolement. L’avant-veille, dix autres détenus avaient été exécutés dans la prison de Kerman (sud). De cette manière le nombre des exécutions enregistrées depuis le 21 avril (début du mois iranien d’Ordibehecht) atteint les 113.

C’est dans cette situation catastrophique que Rohani, le président criminel des mollahs, a fait part de son inquiétude « du niveau réduit de tolérance de la population » (Agence Tasnime, affiliée à la force terroriste Qods des pasdaran, 19 avril) D’autres autorités de tous calibres du régime continuent d’insister pour « traiter sans indulgence et avec sévérité les délinquants. »

Quel qu’en soit le prétexte, le silence de la communauté internationale, spécialement des USA, de l’UE et du Conseil de sécurité de l’ONU face aux exécutions sans répit et croissantes en Iran, est un record sans précédent d’indifférence vis-à-vis des crimes et de la barbarie au 21e siècle qui, met en danger la paix et les droits humains dans toute la région et dans le monde.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 mai 2014  

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe