lundi, juillet 22, 2024
AccueilCommuniqués CNRISelon les chiffres officiels du régime iranien, Khamenei a subi une défaite...

Selon les chiffres officiels du régime iranien, Khamenei a subi une défaite humiliante malgré des fraudes électorales massives

• Les voix de l’Assemblée des experts à Téhéran représentent un tiers des voix précédentes ; le vote de la première personne est de 8,3% et le vote de la dernière personne est de 5,7% des électeurs éligibles.
• Dans certaines provinces, le nombre de votes blancs atteignait 30 %.

Malgré les exhortations excessives à la participation et des fraudes électorales massives, le spectacle électoral du régime a été si peu fréquentée que selon les chiffres même du ministère de l’Intérieur, le vote à la première personne de l’Assemblée des experts à Téhéran (836 706 voix) est de 36 % du vote de la première personne de l’Assemblée des experts à Téhéran lors des élections de 2016 avec 2301492 voix, et le vote de la dernière personne à Téhéran (576409 voix) représente 43% du vote de la dernière personne en 2016 avec 1321130 voix.

Le vote de la première personne de l’Assemblée des experts de Téhéran ne représente officiellement que 8,3% des électeurs éligibles dans la province de Téhéran (selon les chiffres annoncés par le siège provincial des élections, 1 003 0191 personnes), et la seizième personne ne représente que 5,7% des électeurs éligibles.

Bien que le régime se soit jusqu’à présent abstenu d’annoncer les votes blancs lors des élections législatives du 1er mars, les chiffres annoncées dans certaines provinces indiquent l’ampleur généralisée des votes blancs. Selon les chiffres annoncés, sur 801997 votes recueillis dans la province de Gilan, 236676 votes, soit environ 30%, sont blancs. Les voix de trois des quatre personnes qui ont réussi à siéger à l’Assemblée des experts sont inférieures aux votes blancs. Dans la province de Yazd, sur 371 833 votes recueillis, 82 524 votes, soit 22%, sont blancs. Les votes blancs à l’Assemblée des Experts dans la province de Semnan sont de 24% et dans la province de Bouchehr de 22%.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI)

Le 3 mars 2024