mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésLes exportations de pétrole de l’Iran ont diminué en avril (Reuters)

Les exportations de pétrole de l’Iran ont diminué en avril (Reuters)

CNRI –Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), au mois d’avril, les exportations de pétrole de l’Iran ont diminué pour le deuxième mois consécutifs, a rapporté l’agence Reuters.

L’agence a ajouté qu’au mois d’avril, le volume des ventes du pétrole brut de l’Iran sur les marchés internationaux a avoisiné le chiffre moyen de 1,11 million de barils par jour. Dans son dernier rapport mensuel publié jeudi (le 22 mai), l’AIE, basée à Paris, a déclaré que depuis le mois de mars, les exportations du pétrole brut de l’Iran ont diminué de 180.000 barils par jour.

 

« Les exportations du pétrole brut de l’Iran ont atteint au mois de février le chiffre de 1,58 millions de barils par jour (le chiffre le plus élevé depuis 20 mois), mais ont chuté ensuite », a déclaré dans son rapport l’AIE qui conseille 29 pays industrialisés.

 

Dans le cadre d’un accord provisoire, signé en novembre 2013 entre l’Iran et les six puissances mondiales, l’Iran est autorisé à exporter durant une période de six mois en moyenne un million de barils de pétrole par jour. Cet accord provisoire, intitulé « Plan d’action conjointe », est entré en vigueur le 20 janvier 2014.

 

La hausse des ventes de pétrole de l’Iran à la fin de 2013 et au début de 2014 ont suscité à Washington cette inquiétude que l’assouplissement des sanctions ait donné un coup de pouce à l’économie iranienne.

 

Mais les officiels de l’administration Obama ont dit qu’ils s’attendent à ce que les ventes de pétrole de l’Iran tombent dans les prochains mois à une moyenne d’un million de barils par jour sur l’ensemble de cette période de six mois (du 20 janvier au 20 juillet).

 

« Au mois d’avril, la Chine, la Corée du Sud, la Turquie et la Syrie ont augmenté leurs achats de pétrole iranien, mais cette hausse a été largement contrebalancé par la baisse des volumes de pétrole que l’Inde et le Japon ont acheté à l’Iran », a précisé l’AIE, en se basant sur les données préliminaires.

 

Selon l’AIE, le volume des ventes de pétrole iranien à la Chine a augmenté de 60.000 barils par jour et a atteint le chiffre de 615.000 bpj. Aussi, le volume des ventes de pétrole iranien à la Corée du nord a augmenté de 70.000 barils par jour et a atteint le chiffre de 130.000 bpj.

 

L’Inde a diminué ses importations de pétrole iranien de 185.000 barils par jour et désormais n’achète à l’Iran que 200.000 barils par jour. Le Japon a diminué ses importations de pétrole iranien de 105.000 bpj et désormais n’achète à l’Iran que 35.000 bpj.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe