mercredi, février 1, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLes forces répressives en Iran tuent une fillette de 12 ans et...

Les forces répressives en Iran tuent une fillette de 12 ans et ainsi qu’un Kurde

Les forces répressives en Iran tuent une fillette de 12 ans et ainsi qu’un Kurde

Les agents de Khamenei ouvrent le feu sur la population sans défense sous divers prétextes

Le 25 décembre, pour le 40e anniversaire du martyre du petit Kian Pirfalak, un enfant de 9 ans abattu à Izeh le 16 novembre par les tirs des agents de Khamenei, les forces répressives ont ouvert le feu sur la voiture d’une famille sur la route Lamard-Bastak dans l’ouest de la province d’Hormozgan, au poste de contrôle Jenah de la ville de Bastak. Une adolescente de 12 ans, Soha Etebari a été blessée ; elle est décédée avant d’atteindre l’hôpital.

Comme les habitants du secteur ont été témoins de la scène, le régime n’a eu aucune possibilité de nier ce fait. C’est pourquoi le commandant adjoint de la police d’Hormozgan a justifié ce crime odieux en déclarant : « les agents ont estimé qu’une voiture Peugeot Pars avec des vitres teintées épaisses était suspecte. Ils ont donné l’ordre au conducteur de s’arrêter et il a tenté de fuir (…) dans cette course poursuite, en raison des nombreux dénivelés de la route et de la crevaison d’un pneu de la voiture, malheureusement, l’un des occupants du véhicule a été touché et transporté à l’hôpital. » ( Agence Fars, 26 décembre 2022).

Dans un crime similaire, le samedi 24 décembre, des agents postés à l’entrée de la ville de Kamiyaran ont tiré sur une Peugeot 405 et tué son conducteur, Farshad Ebrahimi. Les forces répressives ont transféré le corps de Farshad Ebrahimi à Kermanchah et ont refusé de le remettre à sa famille et à ses proches.

Les forces répressives, craignant le soulèvement général du peuple, continuent d’ouvrir le feu sur des personnes sans défense dans les villes et les routes et à tuer sous divers prétextes en toute impunité. Mais la jeunesse insurgée ne laissera pas ces crimes odieux sans réponse.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 décembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe