mercredi, février 8, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Plus de 494.400 décès dus au coronavirus

Iran : Plus de 494.400 décès dus au coronavirus

Iran : Plus de 494.400 décès dus au coronavirus

Le ministère de la santé du régime : Omicron identifié dans 16 provinces d’Iran

· Le ministère de la Santé : 159 cas positifs d’Omicron ont été recensés dans 16 provinces du pays. (Agence Isna, 2 janvier 2022)

· La Dr. Minou Mohraz du Centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC): Le nombre de morts dans le cinquième pic était très élevé. En 45 ans de pratique médicale, je n’ai jamais délivré autant de certificats de décès. (Quotidien Hamchahri, 1 janvier 2022)

· La faculté de médecine d’Hormozgan : Le coronavirus a de nouveau atteint son apogée et la province d’Hormozgan est en tête des cas d’Omicron. (Agence Tasnim, 2 janvier 2022)

· La faculté de médecine de Machad : Le nombre d’hospitalisations quotidiennes dans la province de Khorassan-Razavi a atteint 138 et le nombre de patients augmente. (Agence Tasnim, 2 janvier 2022)

· Le quotidien Shahr-e-Ara du 2 janvier 2022 : De nombreux parents n’envoient pas leurs enfants à l’école par peur d’Omicron. Les classes sont peu fréquentées et la moitié des salles sont vides

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a annoncé le 2 janvier 2022 que le nombre de décès dus au coronavirus dans 547 villes iraniennes est supérieur à 494.400.

Le bilan effroyable des morts dans les provinces est le suivant : Téhéran 115.600, Ispahan 34.220, Khouzistan 29.870, Lorestan 16.360, Alborz 14.448, Kerman 13.327, Golestan 10.765, Kermanchah 9244, Hormozgan 8180 et Khorassan du Sud 4356.

Alors que le nombre de décès dus au coronavirus en Iran frôle les 500.000 en raison des politiques criminelles et prédatrices du régime des mollahs, Hossein Salami, commandant en chef du corps des pasdarans, a affirmé sans vergogne à l’agence Isna du 2 janvier 2022: « Nos ennemis sont en train de capituler devant le coronavirus et on peut voir qu’ils se placent en tête du nombre de morts. Mais nous, nous avons pu lutter contre [le coronavirus] grâce à la bénédiction de l’islam, au guide suprême et à la foi. » (ISNA, 2 janvier 2022).

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 2 janvier 2022