vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Exécution criminelle d'une femme de 23 ans à Qazvine et...

Iran : Exécution criminelle d’une femme de 23 ans à Qazvine et de deux jeunes à Ardebil

Iran : Exécution criminelle d'une femme de 23 ans à Qazvine et de deux jeunes à Ardebil

Le samedi 5 février 2022, une jeune femme de 23 ans nommée Khatoun Hamidi a été exécutée par les bourreaux du régime des mollahs à la prison centrale de Qazvine. Elle était incarcérée depuis cinq ans. Avec cette exécution criminelle, le nombre de femmes exécutées au cours de l’année iranienne écoulée (20 mars 2021- 20 mars 2022) est passé à au moins 18, dont onze depuis l’entrée en fonction de Raïssi.

Le dimanche 6 février, deux prisonniers, Behzad Tahmtan, 32 ans, et son cousin Youssef Tahmtan, 26 ans, ont été exécutés à la prison d’Ardebil.

La Résistance iranienne attire l’attention des Nations unies, des organes et des rapporteurs concernés, ainsi que de l’Union européenne et de ses États membres sur les graves violations des droits humains en Iran et l’augmentation des exécutions sous la présidence de Raïssi. Elle les appelle à une action immédiate pour sauver la vie des condamnés à mort.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 8 février 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe