dimanche, novembre 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsArrestation et emprisonnement d’une famille de militants politiques à Semnan

Arrestation et emprisonnement d’une famille de militants politiques à Semnan

Sample ImageCNRI – Selon les informations reçues, dans la matinée du 17 août, des agents du ministère du Renseignement (Vevak) ont arrêté Mme Tayebeh Nabavi, parente de résidents d’Achraf, dans un raid violent à son domicile à Semnan (ouest de Téhéran) et l’ont emmenée vers une destination inconnue. Ils ont laissé son enfant de trois ans seul à son domicile.

Ce raid a été opéré sur ordre d’Erfani, un interrogateur de prisonniers politiques à Semnan. Lors d’une perquisition de plusieurs heures au domicile, les agents ont saccagé des biens et ont saisi notamment des CD, des albums de photos et des livres.

A l’heure actuelle, en plus de Tayebeh Nabavi, trois autres membres de cette famille sont emprisonnés : Seyed Zohour Nabavi, qui rédigeait des articles pour le magazine Sar-Zamine Ariya’i, a été condamné à 4 années de prison et incarcéré dans la section 350 d’Evine ; Mme Atefeh Nabavi et Seyed Zia Nabavi, secrétaire du conseil de défense du droit à l’Education, arrêtés lors des manifestations du soulèvement et qui sont incarcérés dans la section 209 d’Evine depuis le 14 juin.

Khadijeh, l’épouse de Seyed Zohour Nabavi, a aussi été condamnée à un an de prison, et une autre de ses sœurs Hamideh Nabavi avait été arrêtée l’an dernier pour avoir participé à une cérémonie anniversaire du massacre des prisonniers politiques de 1988, a été condamnée à une année d’emprisonnement.

Le Conseil national de la Résistance iranienne appelle l’ensemble des instances et organisations de défense des droits de l’homme à prendre des mesures urgentes et contraignantes pour faire libérer Tayebeh Nabavi et les membres de sa famille.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 21 août 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe