mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafReportage d'Arte sur le massacre d'Achraf (clip vidéo)

Reportage d’Arte sur le massacre d’Achraf (clip vidéo)

Sample ImageCliquez sur la photo pour voir le clip

Arte, 20 août – Les forces irakiennes sont-elles capables d’assurer la sécurité du pays? Le Pentagone a confirmé le retrait des troupes américaines, il se fera bien en 2011. Dans certains endroits ce retrait a déjà commencé. Les Irakiens ont pris le contrôle du camp de réfugiés d’Achraf, un camp situé à une soixantaine de kilomètres au nord de Bagdad. C’est là que vivent les Moudjahidines du peuple depuis plusieurs années. Ces Iraniens qui s’opposent au régime de Téhéran accusent les forces spéciales irakiennes de les d’avoir attaqués le 28 juillet dernier. Suzanna Dorhage a rencontré un membre d’une famille qui vit dans le camp. Mais attention, certaines images peuvent choquer :

Elham Zakeri  vit avec son mari et ses deux enfants en banlieue parisienne. Elle a peur pour sa sœur qui fait partie des 3500 Iraniens enfermés dans le camp d’Achraf.

Elham Zakeri : «  Aujourd’hui je suis terriblement inquiète sur sa situation. Elle a été blessée. Et que je pense que s’il y a une deuxième attaque ça sera fini pour elle ! »

Elham Zakeri a toutes les raisons de s’inquiéter. Les unités spéciales de l’armée et de la police irakienne ont attaqué le camp le 28 juillet dernier. Sur place les Iraniens ont pu filmer l’assaut. Les images sont insoutenables. Les forces de sécurité ont attaqué des civils sans défense à coups de matraque, de hache, avec des armes à feux. Le bilan d’Amnesty Internationale: 11 morts et 300 blessés, 36 personnes ont disparu sans laisser de traces.

Elham Zakeri : « Il (Amir Kheiri, une victime) n’arrive pas à marcher et il est décédé quelques heures après ça ! Parce qu’il n’y avait pas de soins, parce qu’il n’y avait pas de médecins… ! »

En 2003 les Etats-Unis ont pris le contrôle du camp, en contrepartie de quoi les Iraniens opposants au régime de Téhéran ont accepté d’être désarmés. Seulement voilà, en mai dernier les Américains se sont retirés du camp d’Achraf, laissant ses habitants sans défense. Le gouvernement irakien a visiblement décidé de contenter l’Iran. Et Téhéran a posé ses conditions : le camp d’Achraf doit être rasé.

A l’autre bout du fil parle Samar Halvaï, une iranienne qui parle français. Elle vit dans le camp avec ses parents.

Samar Halvaï : « Nous craignons qu’une terrible attaque, un deuxième crime contre l’humanité, se reproduise parce que ces forces sont toujours présentes. Les quatre coins d’entrée d’Achraf sont toujours pris par les forces irakiennes, et donc par exemple les voitures avec des aliments ne peuvent pas entrer à Achraf. Ils ne laissent pas entrer les journalistes… »

Des dizaines d’habitants d’Achraf ont entamé une grève de la faim pour alerter la communauté internationale sur leur sort, par dessus tout, ils souhaitent que les Américains reprennent le contrôle du camp.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe