samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsAppel à sauver la vie de deux prisonniers politiques kurdes condamnés à...

Appel à sauver la vie de deux prisonniers politiques kurdes condamnés à mort en Iran

 CNRI – La Résistance iranienne alerte sur le danger d’exécution de MM. Hossein Khezri et Habibollah Golparipour, deux prisonniers politiques d’Oroumieh et Mahabad dans l’ouest de l’Iran. Elle appelle l’ensemble des instances des droits de l’homme dans le monde, en particulier le Secrétaire général de l’ONU, le Haut commissaire des droits de l’homme, le groupe de travail sur les arrestations arbitraires et les rapporteurs spéciaux sur les exécutions et la torture de l’ONU d’agir de toute urgence pour faire annuler les exécutions de prisonniers politiques, en particulier celles de MM. Khezri et Golparipour et d’appeler à leur libération.

Hossein Khezri, 28ans, a été condamné à la peine de mort en 2008 dans un simulacre de procès de quelques minutes pour « Moharebeh » ou guerre contre Dieu. Hossein Khezri sous la violence des tortures en prison et des salles de tortures secrètes des villes d’Oroumieh et Kermanchah, a contracté des maladies comme l’affaiblissement de la vue, des hémorragies rénales et des infections pulmonaires. Il est gravement atteint, mais ses bourreaux lui refusent le moindre soin. Il y a peu, son père, ne supportant pas de le voir souffrir sous la torture, est mort d’un infarctus.

Habibollah Golparipour, 27 ans, a lui aussi été condamné à mort en mai 2008 pour Moharebeh. Cette sentence criminelle a été confirmée en septembre par la cour suprême des mollahs.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er novembre 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe