mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireWashington Times: «Les mollahs travaillent sur la bombe, qu'on le veuille ou...

Washington Times: «Les mollahs travaillent sur la bombe, qu’on le veuille ou non »

CNRI – Dans son éditorial du 31 mai, le Washington Times écrit: L’utilisation d’un initiateur à neutrons par le régime iranien n’a pas pour «objectif un double usage pacifique, mais est uniquement utilisée pour des armes. C’est la détente de l’arme atomique ». 

Le journal réfute toute similitude et une comparaison du régime des mollahs avec l’ancien gouvernement irakien en 2003 : «La comparaison est douteuse. Saddam n’a jamais travaillé sur des réacteurs nucléaires, ce dont se vante ouvertement le régime islamique de Téhéran. »

« L’Irak n’a également jamais approché les capacités actuelles de l’Iran en matière de missiles. Si Saddam avait en 2003 ce que l’Iran possède à l’heure actuelle, l’administration Bush n’aurait jamais été poursuivie par des critiques de gauche comme M. Hersh avec des charges sans fin de « défaillance du renseignement ». »

Evoquant le National Intelligence Estimate (rapport de la communauté du renseignement) sur le statut de puissance nucléaire du régime des mollahs à la fin de l’administration Bush, le Washington Times écrit : « L’estimation du renseignement de 2007 a été vertement critiquée quand elle est sortie comme un document fortement politisé destiné à retarder l’impulsion de l’administration Bush pour faire face à la menace posée par Téhéran (…)  Le rapport de 2011, qui ne sera pas publié dans une version non classifiée, s’inscrit à l’encontre des conclusions de 2007 ».

Le quotidien évoque l’attaque de Stuxnet contre les installations nucléaires du régime iranien: «Alors que les cyber-attaques peuvent lui faire perdre du temps, elles ne vont pas dissuader Téhéran de ses ambitions nucléaires. Il faut se rappeler que chaque test nucléaire initial d’une puissance adverse a pris la communauté du renseignement des États-Unis par surprise. »