vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireWashington et Moscou partagent le même point de vue sur l'Iran (Rice)

Washington et Moscou partagent le même point de vue sur l’Iran (Rice)

Agence France Presse – La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a affirmé vendredi qu’il n’y avait pas de divergences entre les Etats-Unis et la Russie sur la question du nucléaire iranien, dans une interview à la chaîne américaine NBC.

Interrogée sur le manque de soutien apparent de la Russie aux nouvelles sanctions américaines imposées à Téhéran, elle a déclaré qu’il pouvait y avoir des "différences tactiques", mais que les deux pays partageaient "le même point de vue".

Le président russe Vladimir Poutine a estimé jeudi que menacer Téhéran de nouvelles sanctions voire d’une action militaire revenait à "envenimer" le dossier nucléaire iranien.

Insistant sur le fait que Moscou, tout comme Washington, ne voulait pas d’un Iran doté de la force nucléaire, Mme Rice a souligné que la Russie avait voté en ce sens des résolutions à l’ONU.

"Une arme nucléaire entre les mains du régime iranien serait profondément déstabilisatrice, et nous ne pouvons pas rester oisifs", a déclaré la secrétaire d’Etat, ajoutant que "la communauté internationale doit être ferme, pour donner à la diplomatie du mordant".

Les sanctions américaines dévoilées jeudi visent le corps des Gardiens de la révolution, accusé de contribuer à la prolifération d’armes de destruction massive ainsi qu’une unité d’élite de l’armée iranienne, la force Al-Quds, accusée de soutenir le terrorisme.

Trois banques d’Etat sont également sanctionnées, ainsi que des individus et des agences gouvernementales, notamment le ministère de la Logistique des forces armées, qui contrôle l’industrie de défense du pays.

"Si (les Iraniens) continuent à choisir la voie de la défiance et de la confrontation, alors cela va devenir de plus en plus rude", a affirmé Mme Rice, tout en insistant sur le fait qu’elle était prête à rencontrer son "homologue (iranien) à n’importe quel endroit et à n’importe quelle date s’ils suspendent simplement leurs programmes (nucléaires)".

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe