vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceVidéo: Maryam Radjavi, Joseph Lieberman visitent une exposition sur les violations des...

Vidéo: Maryam Radjavi, Joseph Lieberman visitent une exposition sur les violations des droits de l’Homme en Iran

Mme Maryam Radjavi, la présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), Joseph Lieberman, ancien sénateur américain et le Dr Alejo Vidal-Quadras, ancien vice-président du Parlement européen, ont visité mardi une exposition sur les violations des droits de l’Homme par le régime iranien.

Cette exposition a eu lieu dans la région parisienne le mardi 8 décembre, deux jours avant la Journée internationale des droits de l’Homme.

Lors d’une conférence intitulée « Unis contre le fondamentalisme, rôle de la Résistance iranienne », Mme Radjavi a pris la parole et elle a déclaré :

« Nous célébrons la Journée internationale des droits de l’Homme, en rendant hommage à tous les hommes braves et toutes les femmes courageuses en Iran et dans le monde qui ont sacrifié leur vie ou se sont levés pour défendre les droits humains et des libertés démocratiques pour les peuples opprimés. »

Maryam Rajavi visits exhibition on Iranian regime’s human rights abuses 8 December 2015

« En ce jour, les Iraniens commémorent 120.000 martyrs de l’OMPI et d’autres victimes des exécutions sous le fascisme religieux au pouvoir en Iran, notamment 30.000 prisonniers massacrés en 1988 et tous les prisonniers politiques exécutés au cours des dernières années, ainsi que les personnes tuées dans les camps Achraf et de Liberty, en particulier les 24 combattants de la liberté qui ont perdu leur vie le 29 octobre 2015 dans une attaque à la roquette à la demande du régime des mollahs. »

« Oui, ce jour nous rappelle que les droits de notre peuple sont lapidés en Iran ; ce jour nous rappelle que le peuple iranien n’a pas le droit de vivre librement et n’a pas de garanties contre les arrestations arbitraires et la torture ; ce jour nous rappelle que les Iraniens sont privés du droit à la sécurité, ils n’ont pas le droit de s’habiller comme ils le souhaitent, ils ne disposent pas de la liberté de croyance, de conscience et de religion, ils sont privés du droit manifester, d’élire librement leurs représentants et d’établir le gouvernement représentatif qu’ils méritent. »

« La Journée internationale des droits de l’Homme nous rappelle que la nation iranienne a le droit, en dernier ressort, à la révolte contre la tyrannie et l’oppression, pour renverser la dictature religieuse au pouvoir en Iran et pour le remplacer par un gouvernement fondé sur la liberté, la démocratie et l’égalité. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe