jeudi, février 9, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireUSA: le sénateur Obama prend l'Iran pour cible

USA: le sénateur Obama prend l’Iran pour cible

Agence France Presse – Le sénateur américain Barack Obama, candidat à l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2008, a déposé mercredi un projet de loi visant à dissuader les entreprises américaines de s’associer à des projets pouvant bénéficier à l’Iran.

La mesure présentée par M. Obama, principal rival de la sénatrice Hillary Clinton dans la course à l’investiture du parti démocrate, vise à aider les investisseurs ou des autorités locales ou régionales à éviter d’investir dans des compagnies liées à l’industrie du pétrole et du gaz en Iran.

"Le gouvernement iranien utilise les milliards de dollars provenant de son industrie gazière et pétrolière pour construire son programme nucléaire et financer des groupes terroristes qui exportent leur idéologie radicale en Irak et dans tout le Moyen-Orient", a déclaré M. Obama dans un communiqué.

"Faire pression sur des compagnies pour couper leurs liens financiers avec l’Iran est essentiel pour s’assurer que les sanctions (économiques imposées à ce pays) ont le résultat escompté", ajoute-t-il.

Avec cette mesure, également déposée à la Chambre des représentants par les présidents des commissions des Affaires étrangères et des Services financiers, Tom Lantos et Barney Frank, "tous les Américains peuvent jouer un rôle pour faire pression sur des sociétés afin qu’elles rompent leurs liens avec le régime iranien, un Etat qui parraine le terrorisme menaçant nos alliés dans la région et la sécurité internationale", selon le communiqué.

Pour Tom Lantos, ce texte aide les Etats-Unis "à faire pression sur l’Iran" et "encourage les sociétés et les particuliers à retirer leur argent de tout investissement pouvant aider l’imprudente course à l’armement nucléaire de Téhéran".