vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUne résolution du Congrès recherche la liberté en Iran

Une résolution du Congrès recherche la liberté en Iran

Réunion au congrès américain jeudi 10 juin en soutien à Achraf et au soulèvement en Iran«Tout ennemi des mollahs est un de nos amis », a dit le représentant Dana Rohrabacher, républicain de Californie et co-sponsor d'une résolution appelant à la fin de l'oppression en Iran.

Par Michelle Phillips

The Washington Times, 11 juin – Un groupe bipartite de membres de la Chambre des Représentant jeudi 10 juin a présenté une résolution demandant au gouvernement iranien de mettre fin à l'oppression de son peuple et des dissidents politiques.

Les représentants ont tenu une conférence de presse pour mettre en valeur la résolution, parrainée par le Républicain Bob Filner, démocrate de Californie, et qu'ils présentent pour le premier anniversaire du déclenchement de l'insurrection violente postélectorale en Iran.

Les représentants, dont beaucoup sont membres de la commission des Affaires étrangères de la Chambre, ont déclaré espérer que leur résolution contribuera à apporter la démocratie à la république islamique.

« Cela encourage le peuple iranien de savoir que ce n'est pas avec lui que nous avons une querelle, mais avec son gouvernement », a dit le représentant Ted Poe, du Texas, républicain et co-sponsor de la résolution.

« Un ennemi des mollahs est un de nos amis », a dit le représentant Dana Rohrabacher, républicain de Californie et co-sponsor de la résolution.

Certains de ceux qui ont assisté à la conférence de presse – en particulier ceux dont des parents ont été emprisonnés ou opprimés en Iran – ont arrêté les membres de la Chambre pour les remercier d'avoir parrainé la résolution.

Alireza Jafarzadeh, un membre de longue date de la Résistance iranienne qui a contribué à révéler les activités nucléaires secrètes de l'Iran, a déclaré qu'il était satisfait de cet événement.

« Nous espérons obtenir le soutien d’une majorité dans quelques semaines », a dit M. Jafarzadeh, ajoutant que la résolution avait déjà acquis un solide soutien.

Il a dit que la résolution n’entrainera aucune dépense pour les États-Unis vis-à-vis de l'Iran, mais affirme que le gouvernement américain se tiendra aux côtés de ceux qui s’efforcent d’apporter la démocratie à la nation islamique.

« Cela signalera au régime que la résistance bénéficie d’un soutien au Congrès », a déclaré Raymond Tanter, président de l'Iran Policy Committee, un groupe de défense sans but lucratif.

La résolution appelle également la Secrétaire d'État à supprimer le Conseil national de la Résistance iranienne de sa liste des organisations terroristes. L'Organisation des Nations Unies et l'Union européenne ont déjà retiré l'organisation de leurs listes, a dit M. Tanter.

Le département d'Etat a mis le Conseil sur sa liste des organisations terroristes étrangères en raison de son affiliation avec les Moudjahidine du peuple d'Iran, un groupe islamique marxiste qui cherche à renverser le gouvernement iranien.

Il y a un an, les rues de la capitale iranienne ont manifesté pour protester contre les résultats de l’élection présidentielle, qui a déclaré vainqueur Mahmoud Ahmadinejad. Les manifestations ont été violemment réprimées, avec pas moins de 300 victimes.

Le régime a, depuis, réprimé toute opposition en Iran, exécutant 27 prisonniers politiques cette semaine.

M. Jafarzadeh a affirmé que la résolution étendra la protection aux opposants en Iran, comme la protection que le Congrès a accordé à la Cité d'Achraf après que des soldats irakiens aient fait 11 morts et 500 blessés dans ce camp de 3400 opposants.

Les représentants qui sont intervenus ont souligné qu'il était de la responsabilité des États-Unis de se dresser contre le gouvernement iranien. Le Représentant William Lacy Clay, démocrate du Missouri, l’a expliqué en citant Martin Luther King Jr. : « Où que ce soit, l'injustice menace partout la justice. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe