mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesUne prisonnière politique subit une sévère pression en Iran

Une prisonnière politique subit une sévère pression en Iran

Une prisonnière politique subit une sévère pression en Iran

CNRI- Une prisonnière politique de la prison d’Evin à Téhéran, dans un état de santé extrêmement mauvais, a été convoquée devant la justice du régime pour un nouveau procès à la fin du mois d’avril. Mme Sediqeh Moradi, 54 ans, qui dépérit quand la section des femmes de la prison d’Evin, souffre de sciatique, de déchirures d’un ménisque et d’un tendon de la jambe, mais on lui refuse les soins médicaux appropriés.

Elle souffre également d’une spondylose cervicale (arthrite de la nuque) extrêmement douloureuse.

Elle souffre par ailleurs de problèmes de vue, à cause de coups violents reçus pendant les interrogations menées par les membres du Ministère des Renseignements et de la Sécurité du régime iranien.

Bien que la famille de cette prisonnière politique se soit déclarée prête à payer tous les frais relatifs à son traitement médical, les interrogateurs ne lui en donneront pas accès.

C’est la troisième fois que Mme Sediqeh Moradi est emprisonnée à cause de ses opinions. Elle a été arrêtée et emprisonnée deux fois dans les années 80.

Elle a été arrêtée une dernière fois le 1er mai 2009. Elle a été gardée en isolement pendant sept mois dans la section 20 de la prison, où elle a subi des tortures physiques et psychologiques. Elle a ensuite été transférée à la section 209 d’Evin.

Elle a été condamnée par le tristement célèbre juge et bourreau Mohammad Moghised de la section 28 du Tribunal Révolutionnaire de Téhéran à 10 ans d’emprisonnement sur les accusations de «Moharebeh» (inimité à l’égard de Dieu) pour avoir été liée au groupe d’opposition l’Organisation des Moudjahidines du Peuple d’Iran.

 

Lire aussi:

LA commission des femmes du CNRI appelle à l’annulation de la peine de mort en Iran

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe