vendredi, septembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe député Christian Kert à la fête du Nouvel An iranien

Le député Christian Kert à la fête du Nouvel An iranien

Le député Christian Kert à fête du Nouvel An iranien

Le député Christian Kert (LR) participait récemment à une célébration du Nouvel An iranien à l’Assemblée nationale. De nombreux députés de divers groupes politiques, dont Bruno Le Roux, président du groupe socialiste, Maryam Radjavi, Présidente-élue du Conseil national de la Résistance iranienne, Alain Vivien, ancien ministre, participaient à cette célébration ancestrale des Iraniens qui marque le début du calendrier perse et l’arrivée du printemps.

Dans son intervention, le membre du Comité parlementaire pour un Iran démocratique (CPID) et député des Bouches-du-Rhône, a déclaré :

Le député Christian Kert à la fête du Nouvel An iranien

« Madame la présidente, messieurs les présidents, monsieur le ministre qu’on retrouve avec plaisir, j’écoutais les interventions et j’ai entendu mes excellents collègues évoquer les droits de l’homme. J’imagine que le titre était générique et que c’était les droits de l’homme et de la femme et je me permets d’insister là-dessus. Je voudrais qu’on pense bien que toute société repose beaucoup sur la mobilisation des femmes et on est à un moment de notre civilisation où nous devons beaucoup nous interroger sur la condition de la femme. C’est important pour les femmes elles mêmes, c’est important pour notre société, c’est probablement important pour l’avenir de notre société et de notre civilisation, et je crois qu’il faut y être particulièrement attentif.

Deuxième réflexion ; j’ai vu que vous vous offriez pour ces temps de joie, sept objets commençant par la lettre « s », alors ça me rappelait que dans ma région, au moment des fêtes de Nouvel An, nous avons les treize desserts qui correspondent exactement à l’intention de vos sept « s ». C’est à dire transmettre l’amour, l’amitié, la solidarité et cette fraternité qui nous permet de nous comprendre, vous les résistants iraniens, nous les politiques et la société française qui est entrée un peu dans une nouvelle forme de résistance contre une nouvelle forme de terrorisme.

Voilà ce qui nous permet de nous comprendre, voilà ce qui nous permet de vous aider, voilà ce qui vous permet d’attendre de la démocratie française cette importante aide, j’allais dire spirituelle, cette aide de tous les instants, parce que votre combat est juste, parce que notre devoir c’est d’aider tout combat juste, tel qu’effectivement la France des Lumières a voulu le dessiner. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe