mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeUne organisation syrienne des droits de l'Homme dénonce la participation du MAE...

Une organisation syrienne des droits de l’Homme dénonce la participation du MAE du régime iranien à Vienne

Une organisation syrienne des droits de l'Homme dénonce la participation du MAE du régime iranien à Vienne

CNRI – Le Réseau syrien pour les droits de l’homme (Syrian Network for Human Rights ou SNHR en anglais) a dénoncé lundi l’invitation faite au ministre des Affaires étrangères du régime iranien Javad Zarif à participer à une réunion du Groupe de soutien international à la Syrie (ISSG en anglais) à Vienne cette semaine.

 

« Le SNHR condamne l’invitation du ministre des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran à participer à une réunion du Groupe international de soutien à la Syrie, qui se tiendra le 17 mai à Vienne » a déclaré l’organisation de surveillance des droits de l’Homme dans un communiqué, sur son site Internet.

« Le SNHR souligne que la République islamique d’Iran et à travers les milices qui lui sont liées, surmontées par les ‘Pasdaran iraniens’, sont impliquées dans des violations larges et diverses, qui sont considérées comme des crimes de guerre et contre l’humanité en Syrie. Cela intervient après son implication directe dans la répression du soulèvement populaire contre le président Bachar Al Assad du régime syrien dès le début de son mandat ».

« Nous avons également documenté sa participation à de nombreux massacres à travers des tueries à grande échelle et portant une certaine nature sectaire, dans les quartiers d’Al Qalamon, Al Nabak, et la campagne orientale de Homs, en plus de la banlieue sud et de l’est de la ville d’Alep et d’autres régions ».

« Le SNHR affirme que les forces aériennes de la Fédération de Russie sont également impliquées dans des dizaines de violations qui sont considérées comme des crimes de guerre. La Russie et l’Iran ne peuvent en aucun cas être considéré comme des amis ou des sympathisants du peuple syrien ou de l’Etat syrien; du moins dans l’état actuel ».

« Le SNHR demande une pression internationale sur la République islamique d’Iran pour qu’elle retire les milices qui lui sont liées et qu’elle cesse de soutenir le régime syrien en divers types d’armes, après qu’il ait été prouvé qu’elles ont servi à commettre des crimes contre l’humanité et contre le peuple syrien.

Aussi, nous vous demandons de punir tous les commandants impliqués, dirigés par Qasem Sulaimani, et de compenser toutes les victimes et leurs familles. La Fédération de Russie doit faire la même chose » ajoute le communiqué.

 

Lire aussi: 

Présence croissante et pertes sans précédent du régime iranien en Syrie

Iran – Zarif vante les mérites d’un chef criminel du Hezbollah et dépose des fleurs sur sa tombe au nom de Rohani

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe