mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsUne manifestation à Londres en solidarité avec les familles des victimes du...

Une manifestation à Londres en solidarité avec les familles des victimes du massacre de 1988 en Iran

Une manifestation à Londres en solidarité avec les familles des victimes du massacre de 1988 en Iran

CNRI – Une manifestation de rue s’est tenue à Trafalgar Square à Londres en solidarité avec les familles des victimes du massacre de 1988 en Iran. Cette manifestation comprenait une exposition de fosses communes et des images des martyrs du massacre de 1988, au cours duquel plus de 30 000 prisonniers ont été envoyés à la potence par le régime iranien.

Des représentants de divers médias ont mené des entretiens avec divers membres des familles des victimes du massacre, Hossein Abedini, représentant du Conseil National de la Résistance iranienne au Royaume-Uni, le directeur de l’exposition, Khosrow Shahriari, et Gisu Shakeri qui a joué le rôle principal dans l’organisation de cette manifestation.

« C’est un rappel du massacre de 1988 au cours duquel des milliers de membres et partisans de l’opposition iranienne ont été exécutés. Ceux qui ont perpétré cet acte doivent être traduits en justice, y compris [le président iranien Hassan] Rohani qui était impliqué », a déclaré Abedini à la chaîne de télévision satellite al-Ekhbariya.

Al Arabiya TV a rapporté :

« Cette exposition rappelle une tragédie douloureuse dans les prisons iraniennes… Cette simple exposition présente la barbarie médiévale et hystérique du régime des mollahs pour se débarrasser de ceux qui s’opposent aux politiques du Velayat-e Faqih (régime du Guide Suprême). »

« Les mères cherchent encore l’endroit où leurs enfants ont été enterrés. Cette exposition est le symbole d’une fosse commune de ces prisonniers qui a été récemment retrouvée », a déclaré Shahriari à Al Arabiya.

La fosse commune de Khavaran, située à l’ouest de Téhéran, est l’endroit où un grand nombre de prisonniers politiques ont été enterrés. L’opposition iranienne affirme que les éléments du Guide Suprême iranien, Ali Khamenei, concentrent leurs efforts pour détruire cette fosse commune, qui constitue la preuve la plus importante de ce massacre.

Le régime des mollahs continue de traquer ceux qui ont survécu à ce massacre. Les survivants et les familles des victimes du massacre qui ont organisé cette exposition de rue exigent que les auteurs de ce massacre soient traduits en justice.

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe