vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesUne femme irano-britannique emprisonnée pour « ses liens avec des étrangers »,...

Une femme irano-britannique emprisonnée pour « ses liens avec des étrangers », dit un officiel du régime iranien

femmes represion in IranCNRI – L’appareil judiciaire du régime des mollahs a déclaré mardi qu’une femme irano-britannique, arrêtée en juin dernier après avoir essayé d’assister à un match de volley-ball masculin, est actuellement détenue pour des raisons de sécurité de l’Etat, mais aussi pour « ses liens avec des étrangers ».

Ghontcheh Ghavami a été arrêtée pour « avoir agi contre la sécurité du pays, mais aussi à cause de ses liens avec des étrangers », a déclaré mardi Hadi Sadeghi, le directeur adjoint du département des affaires culturelles de l’appareil judiciaire du régime iranien.

La veille de ces déclarations, l’appareil judiciaire du régime iranien avait déclaré que les tribunaux du pays n’ont pas encore rendu leur jugement définitif sur cette affaire.

Ghontcheh Ghavami, âgée de 25 ans, est diplômée en droit d’une université britannique. Au début de ce mois, elle a été condamnée par un tribunal des mollahs à un an de prison ferme.

Ghontcheh a été arrêtée le 20 juin dernier au stade Azadi (situé à l’ouest de Téhéran) où l’équipe nationale de volleyball iranien participait à un matche contre l’équipe d’Italie. Le régime des mollahs interdit aux femmes d’assister au match dans les stades.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe