mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsUne conférence des pasdaran met en garde contre la chute du régime...

Une conférence des pasdaran met en garde contre la chute du régime en Iran

CNRI – Les gardiens de la révolution en Iran on tenu une conférence de crise afin d’avertir que le régime serait sur le point de s’effondrer avant l’élection présidentielle de cet été.

 

Lors de cette conférence tenue, la semaine dernière, par les forces d’élite des pasdaran, intitulée « la vision éternelle », les intervenants ont fait valoir que les sanctions économiques pourraient déclencher des troubles sociaux de grande ampleur lors du scrutin de juin.

Ils ont vivement recommandé aux pasdaran et aux miliciens du Bassidj d’être prêt à écraser toute résistance pouvant menacer l’autorité du guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei.

Le mollah Ali Saïdi Chahroudi, représentant de Khamenei au sein des pasdaran, a dit à 1400 gradés de s’assurer de la fidélité de leurs troupes au guide suprême des mollahs.

« On pourrait imaginer la mobilisation du monde entier contre l’Iran Et on pourrait aussi imaginer que l’Iran dirige tous les pays islamiques contre le reste du monde ».

Ali Saïdi a ajouté : « Nous ne devrions tolérer aucun relâchement au sein des gardiens de la Révolution et du Bassidj.  Ils ne doivent avoir peur de personne. Ils doivent comprendre l’importance de leur rôle politique et de leur rôle militaire ».

« Il faut tous les encourager à apporter leur soutien total au guide suprême. Ils devraient analyser les révoltes sociales d’il y a quatre ans, et trouver des moyens de lutter contre de tels événements à l’avenir ».

Son suppléant, le mollah Abdullah Haji Sadeghi a estimé dans une analyse sur les 34 années du régime que des factions de l’opposition pourraient maintenant comploter contre Khamenei pendant les élections. « Dans le passé, nous avons eu à traiter la question de l’OMPI, la question de Bani Sadr, la question de Montazeri, la question de la laïcité et enfin l’élection d’il y a quatre ans.

«Ils avaient tous prévu de renverser le régime, puis en cas d’échec, d’essayer de convaincre le guide  suprême de les écouter . Que se passera-t-il ensuite ? Quelle est leur intention ? Tout porte à croire que le guide suprême est la cible. »

Un autre intervenant a mis en garde contre les cinq façons que les Etats-Unis  pourraient utiliser pour renverser le régime.

Tout d’abord, les Etats-Unis tenteraient de renforcer et d’élargir les sanctions dans le but de contraindre le régime à changer sa position.

Deuxièmement, ils utiliseraient toute une variété de méthodes visant à alimenter les protestations sociales contre les ambitions nucléaires de l’Iran.

Troisièmement, ils installeraient des modérés en Iran pouvant s’appuyer sur une majorité pour provoquer un changement de régime.

Quatrièmement, ils proféreraient des menaces directes en vue d’attaquer l’Iran et d’assassiner des scientifiques nucléaires du régime iranien.

Et enfin, les États-Unis essaieraient de convaincre les autres nations que l’Iran est une menace pour le monde.