vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsUne conférence au Congrès pour soutenir les manifestants iraniens

Une conférence au Congrès pour soutenir les manifestants iraniens

Une conférence au Congrès pour soutenir les manifestants iraniens

Le dirigeant du régime iranien Ali Khamenei a récemment accusé les « ennemis » de vouloir perturber le régime par des sanctions et encourager les protestations populaires pour renverser l’Etat islamiste. Il a également affirmé que le régime iranien était assez fort pour survivre aux complots et s’est vanté que les mollahs célébreraient le 40e anniversaire de la révolution de février 1979.

Cependant, les protestations en cours en Iran, qui ne sont pas dirigées par les États-Unis, soulignent que le régime ne parvient pas à satisfaire les besoins de la population parce qu’ils gaspillent les richesses du peuple dans ingérences militaires étrangères, dans des programmes de missiles, ou pour des complots terroristes.

Ces manifestations contre le régime, qui ont commencé en décembre dernier et se sont poursuivies en dépit d’une répression massive du régime iranien, ont obtenu le soutien de la communauté internationale.

A l’occasion de l’anniversaire des manifestations iraniennes, la communauté iranienne aux Etats-Unis a organisé une conférence pour exprimer son soutien aux manifestants et souligner le rôle funeste du régime dans la région, à laquelle a participé une coalition bipartite de membres du Congrès.

Lors de l’événement, les politiciens ont présenté leur initiative (Résolution 1034 de la Chambre des représentants) pour soutenir les manifestants en faveur d’un Iran libre, démocratique, laïque et non nucléaire, qui est signé par plus de 100 membres du Congrès.

Judy Chu, du parti démocrate en Californie, a condamné le régime iranien pour son terrorisme d’État, notant qu’elle était « fière » de coparrainer la résolution et d’exprimer son soutien aux Iraniens.

Tom McClintock, du parti républicain en Californie, a déclaré : « Alors que la survie des mollahs est devenu plus difficile, la résistance est devenue plus résolue. » Les membres du Congrès ont également noté que les récentes élections de mi-mandat et les changements qui ont été apportés à la Chambre et au Sénat vont renforcer la lutte pour les droits des Iraniens.

Sheila Jackson-Lee, du parti démocrate au Texas, a affirmé : « Le changement de Congrès ne nous empêchera pas de nous battre pour la victoire, une nouvelle majorité est au pouvoir [à la Chambre des représentants], sachez que la démocratie ne sera pas loin de notre cœur, de notre esprit et de nos paroles. »

Mike Coffman, républicain dans le Colorado, a déclaré : « Il est si important que les États-Unis ne perdent pas de vue le régime iranien. »

Alors que Steve Cohen, démocrate dans le Tennessee, co-président du Caucus des droits humains et de la démocratie en Iran au Congrès, a fait savoir que rien ne l’empêcherait de condamner les violations des droits humains commises par le régime iranien ainsi que son soutien au terrorisme.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe