mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeUn tortionnaire, membre des pasdaran, a été nommé inspecteur en chef du...

Un tortionnaire, membre des pasdaran, a été nommé inspecteur en chef du bureau de Khamenei

Un tortionnaire, membre des pasdaran, a été nommé inspecteur en chef du bureau de Khamenei

le Guide Suprême du régime théocratique, Ali Khamenei, a nommé Hussein Fadaï, un ancien tortionnaire de la prison d’Evine et un des commandants des pasdaran durant la guerre Iran-Irak, à la tête de son bureau d’inspection. La mission de ce bureau est de justifier et de faciliter les assassinats, les meurtres et le pillage des biens de la population par Khamenei et ses organes associés.

Bien avant Fadaï, le mollah Nategh Nouri, de la faction de Khamenei, avait occupé ce poste pendant de nombreuses années ; néanmoins, il l’a inévitablement quitté parce qu’il ne soutenait pas la candidature d’Ebrahim Raïssi.

Fadaï, qui était un fervent défenseur de Raïssi lors l’élection présidentielle du régime, a été l’un des fondateurs de « l’Organisation des Moudjahidine de la Révolution Islamique « , une entité au service de la torture et de répression sous le régime des mollahs.

Dans une interview, ce sinistre personnage avait déclaré : « Le département principal du quartier 209 de la prison d’Evine, qui était le quartier de l’OMPI, était sous la supervision du procureur et des Gardiens de la révolution (pasdaran), et les principales activités étaient menées par nos hommes. M. Armin, moi, M. Zolghadr et les autres étions tous ensembles, M. Armin était un interrogateur. Tous les groupes de l’organisation (Organisation des Moudjahidine de la Révolution islamique) étaient directement ou indirectement impliqués dans cette affaire. » (Agence de presse Fars, 3 février 2009) ».

L’agence de presse Fars, affiliée aux pasdaran, a écrit le 31 octobre 2017 à propos de Fadaï : « Fedaï a largement contribué à recruter et à organiser les jeunes pour la « Commission de la Révolution islamique, l’Association islamique des usines, et plusieurs autres institutions révolutionnaires », et à divers stades de la guerre (Iran – Irak), il a servi en tant que commandant d’un bataillon de la marine, commandant de la brigade Khatam Al-Awsiya et commandant du quartier général des urgences de guerre du ministère des pasdaran dans le sud, et comme commandant central des Urgences de Guerre. »

Il a également servi pendant un certain temps au Majlis (Parlement des mollahs), comme agent de liaison et représentant des pasdaran et du ministère des pasdaran. En outre, il a été pendant quelque temps directeur général de la Fondation Mostazafan à Téhéran, qui a pillé les biens de la population.

 

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne
Le 3 novembre 2017