vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUn rassemblement de l’opposition iranienne appelle l’UE à retirer un groupe de...

Un rassemblement de l’opposition iranienne appelle l’UE à retirer un groupe de la liste noire

The Associated Press, Bruxelles, 8 mars – Des milliers d’Iraniens se sont rassemblés jeudi près du sommet de l’Union européenne pour demander que l’UE respecte une décision de justice et retire un mouvement de résistance iranien en exil de sa liste des organisations terroristes.

La manifestation colorée et bruyante s’est déroulée juste à 200 mètres du bâtiment du Conseil européen où les dirigeants de l’UE s’apprêtaient à tenir une conférence. Les manifestants agitaient des drapeaux iraniens et européens et scandaient « Liberté, démocratie pour l’Iran » et « l’UE doit appliquer le verdict ».

The Associated Press, Bruxelles, 8 mars – Des milliers d’Iraniens se sont rassemblés jeudi près du sommet de l’Union européenne pour demander que l’UE respecte une décision de justice et retire un mouvement de résistance iranien en exil de sa liste des organisations terroristes.

La manifestation colorée et bruyante s’est déroulée juste à 200 mètres du bâtiment du Conseil européen où les dirigeants de l’UE s’apprêtaient à tenir une conférence. Les manifestants agitaient des drapeaux iraniens et européens et scandaient « Liberté, démocratie pour l’Iran » et « l’UE doit appliquer le verdict ».

En décembre dernier, la Cour européenne de justice a annulé une décision de l’UE prise en 2002 de geler les avoirs des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI). C’était la première fois qu’un appel contre la liste du terrorisme de l’UE à la Cour de l’UE aboutissait. 

Cependant, le Conseil des Ministres de l’UE, qui représente l’ensemble des 27 gouvernements, a refuse d’enlever le groupe de sa liste. A la place, il a demandé au groupe d’obtempérer à une réponse au jugement sur les raisons de sa présence sur la liste. Le verdict disait que les gouvernements de l’UE n’avaient pas donné au groupe de moyen équitable de se défendre.

Les Etats-Unis ont aussi mis l’OMPI dans leur liste du terrorisme. Fondée par des étudiants de l’université de Téhéran dans les années 1960, l’OMPI insiste pour dire qu’elle prône le renversement du régime religieux radical à Téhéran par des moyens pacifiques.

"Nous voulons protester devant l’ensemble des chefs d’Etat européens pour qu’ils sachent que ce verdict d’une Cour européenne n’a pas été appliqué”, a dit Maryam Radjavi, qui dirige le Conseil national de la Résistance iranienne basé à Paris, la branche politique de l’OMPI.

"L’état de droit en Europe est sapé par la décision du Conseil", a lancé Maryam Radjavi aux sympathisants qui l’acclamaient.  

Les organisateurs ont dit que des Iraniens de Grande-Bretagne, de France, de Belgique, de Hollande et d’Allemagne étaient venus manifester à Bruxelles.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe