vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUn groupe iranien appelle l’UE à mettre sa liste du terrorisme...

Un groupe iranien appelle l’UE à mettre sa liste du terrorisme au rebut

Reuters, Bruxelles – Un groupe d’opposition iranien a appelé jeudi les dirigeants de l’Union européenne en sommet à Bruxelles à retirer sa branche armée de la liste du terrorisme du bloc, disant que son inscription violait un arrêt de la justice européenne.  

Reuters, Bruxelles – Un groupe d’opposition iranien a appelé jeudi les dirigeants de l’Union européenne en sommet à Bruxelles à retirer sa branche armée de la liste du terrorisme du bloc, disant que son inscription violait un arrêt de la justice européenne.  

Le Tribunal de Première instance de la Cour de Justice européenne a annulé l’an dernier une décision de l’UE de geler les avoirs des Moudjahidine du peuple, la branche armée du Conseil national de la Résistance iranienne basé en France qui dit avoir renoncé aux activités militaires en 2001.

Mais le bloc des 27 nations a conservé le groupe sur sa liste noire, disant que la Cour, la seconde plus haute instance en Europe,  avait annulé une liste ancienne et non sa plus récente version où le groupe réapparaît. 

“C’est se moquer de l’état de droit”, a déclaré à Bruxelles Maryam Radjavi, la présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne.

“La résistance d’une nation contre le fascisme religieux a été injustement taxée de terrorisme pour des intérêts politiques”, a-t-elle dit des accusations portées par l’Union européenne, qui ne veut pas fâcher les dirigeants de Téhéran par crainte de porter atteinte à d’importantes relations commerciales.

“Il s’agit d’un moment de choix pour les dirigeants européens, un choix entre le respect de l’état de droit et l’arbitraire”, a-t-elle dit lors d’une conférence de presse où le groupe a présenté une liste de 50 parlementaires qui soutiendraient leur déclaration. 

La Cour avait annulé la décision du bloc de mettre le groupe sur la liste noire pour ne pas lui avoir fourni une possibilité équitable de se défendre ou des raisons adéquates.  Une autorité de l’UE a dit que le bloc avait entre-temps  envoyé au groupe une lettre pour l’informer des raisons de son inscription sur la liste.

La liste du terrorisme de l’UE n’est pas au programme des négociations jeudi et vendredi des dirigeants du groupe, qui doivent se pencher sur  le changement de climat.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe