vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeUn programme secret d'enrichissement d'uranium au laser en Iran, selon l'opposition

Un programme secret d’enrichissement d’uranium au laser en Iran, selon l’opposition

Un programme secret d’enrichissement d’uranium basé sur la technologie du laser en Iran, selon l’oppositionThe Associated Press – L’Iran a secrètement relancé un programme d’enrichissement d’uranium basé sur la technologie du laser ayant vraisemblablement des résultats positifs, a annoncé jeudi un membre de l’opposition iranienne s’appuyant sur des informations fournies par des membres de la résistance à l’intérieur du pays.

Alireza Jafarzadeh a affirmé que ces informations portant sur un programme d’enrichissement au laser à Lashkar Abad, à environ 25 kilomètres au nord-ouest de Téhéran, lui avaient été fournies par les mêmes sources qui ont mené en mai 2003 à la divulgation du programme nucléaire clandestin de l’Iran.

 

Aucune autre confirmation n’a été faite des informations fournies jeudi par Jafarzadeh.

Il a appelé l’Agence internationale de l’Energie atomique à envoyer immédiatement des inspecteurs nucléaires de l’ONU à Lashkar Abad et à exiger l’accès à toutes les zones, y compris au nouvel hangar de 450 mètres carrés situé dans un grand jardin où les activités secrètes d’enrichissement au laser ont lieu selon lui.

Jafarzadeh, qui dirige le think-tank Strategic Policy Consulting basé à Washington, a déclaré que l’enrichissement au laser (méthode de production d’uranium pour le développement d’armes encore au stade expérimental) était mené par une société de couverture nommée Paya Partov dont le conseil d’administration est présidé par Reza Aqazadeh, directeur de l’Organisation de l’Energie atomique d’Iran.

Contrairement à l’assurance donnée par l’Iran que le pays respecte ses obligations en vertu du Traité de Non-prolifération, Jafarzadeh a affirmé : « une fois de plus, ces informations indiquent que ce n’est absolument pas le cas ».

« Les informations que j’ai obtenues aujourd’hui de ces sources indiquent que l’Iran est profondément engagé dans un programme d’enrichissement au laser, programme que l’Iran a affirmé à l’AIEA avoir abandonné », a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Jafarzadeh travaille pour la branche politique des Moudjahidine-e Khalq, groupe d’opposition iranien que Washington et l’Union Européenne considèrent comme une organisation terroriste. Il a affirmé que cette décision avait été prise pour inciter l’Iran à suspendre l’enrichissement d’uranium, comme l’exige le Conseil de Sécurité de l’ONU.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe