vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsUn prisonnier politique en Iran demande que le régime soit rayé de...

Un prisonnier politique en Iran demande que le régime soit rayé de l’ONU

Arjang DavoudiCNRI – Dans une lettre ouverte, un prisonnier politique bien connu en Iran a demandé au Secrétaire général des Nations unies de suspendre l’adhésion du régime iranien à l’ONU.

Dans une lettre adressée aux « peuples libres du monde » au 65e jour de sa grève de la faim, Arjang Davoudi raconte également les pressions et les actes inhumains commis par le régime contre les prisonniers politiques.

Après une grève de la faim de deux mois, la santé de M. Davoudi se détériore rapidement.

«J’en suis maintenant à 65 jours de grève de la faim, écrit-il,  je salue ceux qui ont donné leur vie pour l’amour de la liberté de l’humanité ».

« J’encourage fortement les nations libres, les peuples démocratiques et des instances de droits de l’homme, en particulier le Conseil des droits de l’homme de l’ONU et le Secrétaire général, Son Excellence Monsieur Ban Ki-Moon, à veiller à ce que le régime au pouvoir  en Iran se conforme à la Déclaration universelle des droits de l’homme. Dans le cas contraire, il faut suspendre l’adhésion du régime à l’ONU. »

M. Davoudi a ajouté : « je resterai inflexible sur les idéaux de 200 ans de quête de liberté et du mouvement démocratique des Iraniens jusqu’à mon dernier souffle. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe