mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeUn policier émirati reconnu coupable d’espionnage au profit du régime iranien

Un policier émirati reconnu coupable d’espionnage au profit du régime iranien

La Cour suprême fédérale des Émirats arabes unis a condamné un policier émirati à trois ans de prison. Ce policier avait transmis des secrets d’État au régime iranien, en échange de soins médicaux à tarif réduit dans un hôpital iranien à Dubaï, a rapporté le journal émirati « The National ».

La Cour suprême fédérale des Émirats arabes unis a condamné un policier émirati à trois ans de prison. Ce policier avait transmis des secrets d’État au régime iranien, en échange de soins médicaux à tarif réduit dans un hôpital iranien à Dubaï, a rapporté le journal émirati « The National ».

Abdulsalam Al-Baloushi, un sergent émirati âgé de 43 ans, avait transmis à des agents de renseignement basés au consulat d’Iran à Dubaï des informations concernant des fonctionnaires émiraties de haut-rang.

Le régime iranien a l’habitude d’utiliser diverses institutions, notamment ses écoles et ses hôpitaux dans les pays de la région, pour faire de l’espionnage et pour exporter le terrorisme et l’intégrisme vers ces pays.

Selon un rapport publié par le site Internet « Strategy Page », «dans cette affaire, tout a été organisé de manière à ce que ce policier émirati n’ait pas l’impression de faire de l’espionnage, mais avoir l’impression qu’il est simplement en train de retourner une faveur aux diplomates iraniens qui l’avaient aidé à résoudre un grave problème médicale d’un membre de sa famille. »

« Le fait que les Iraniens cherchent à identifier les policiers émiratis de confession chiite est inquiétant, car l’Iran a l’habitude d’inciter les Arabes chiites à participer à des actions au profit de l’Iran et souvent au détriment de leur propre gouvernement », a ajouté le rapport.