dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUn groupe parlementaire britannique sur l’Iran condamne le terrorisme des mollahs en...

Un groupe parlementaire britannique sur l’Iran condamne le terrorisme des mollahs en Irak

Un groupe parlementaire britannique sur l’Iran condamne le terrorisme des mollahs en Irak  CNRI – Lord Corbett of Castle Vale, président du comité parlementaire britannique pour la liberté en Iran, a condamné l’attentat terroriste perpétré contre un bus d’ouvriers irakiens travaillant à la Cité d’Achraf qui abrite les Moudjahidine du peuple d’Iran, en Irak.  Il a fait part de sa préoccupation dans une lettre adressée aujourd’hui au Secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan :

Je voudrais présenter mes sincères condoléances aux familles des Irakiens morts et des blessés dans l’attentat terroriste du 29 mai contre leur bus qui se dirigeait vers la Cité d’Achraf, base des membres de l’OMPI, qui fait partie de la Coalition de la Résistance iranienne. On peut supposer sans trop s’avancer que les individus qui ont perpétré cet attentat agissaient pour le compte du régime iranien.

Treize personnes ont été tuées et 15 blessées dans cette explosion qui a eu lieu à Khalis, au nord-est de Bagdad. Ces morts et ces blessés travaillaient là depuis des années et, comme vous devez le savoir, les agents du régime iranien ont mené des attentats similaires ces dernières années. En 1999, un bus avait été détruit sur la même route par une bombe télécommandée, faisant 6 morts et 21 blessés. Le lendemain, la Cité d’Achraf était attaquée par des missiles Scud iraniens.

Ce dernier attentat s’est produit deux jours après la visite en Irak du ministre des Affaires étrangères iranien, Manouchehr Mottaki. Nous pensons que Téhéran envoie un message aux Irakiens disant de ne pas accorder leur soutien à l’OMPI ou sinon, ils seront la cible du terrorisme.

L’OMPI bénéficie du statut de personnes protégées en vertu de la quatrième Convention de Genève, reconnue par les forces de la coalition. Nous demandons au gouvernement irakien d’accorder à ses membres résidant à Achraf l’asile politique. C’est le devoir des forces de la coalition d’apporter une protection efficace à ces personnes en accord avec leur statut actuel.

Nous sollicitons de plus M.. Kofi Annan, Secrétaire Général des Nations Unies, de demander au gouvernement irakien et aux forces de la coalition de faire respecter le statut de personnes protégées des membres de l’OMPI.

Des copies ont été envoyées au président irakien Jalal Talebani, au bureau de la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, au secrétaire américain à la défense, Donald Rumsfeld, à l’ambassadeur américain en Irak Zalmay Khalilzad, au Premier ministre le Dr. Nouri Al-Maliki, et au ministre iranien des Affaires étrangères.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe