vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeUn groupe irako-européen pousse le Conseil de Sécuritéà réclamer des réformes en...

Un groupe irako-européen pousse le Conseil de Sécuritéà réclamer des réformes en Irak et l’éviction d’Irak de l’Iran

Un groupe irako-européen pousse le Conseil de Sécuritéà réclamer des réformes en Irak et l’éviction d’Irak de l’Iran

Rapport de l’Association irako-européenne pour la liberté (European Iraqi Freedom Association, EIFA) sur le Conseil de Sécurité de l’ONU sur l’Irak, 16 février 2016

Synthèse

L’Irak fait face à l’une des crises les plus profondes de son histoire. Daech a pris possession d’une partie importante du territoire irakien et pendant ce temps, l’Iran se sert de l’excuse d’une guerre contre le terrorisme pour étendre son ingérence en Irak, envoyant et finançant des dizaines de milices chiites brutales qui massacrent à leur gré les civils sunnites, les marginalisant et les poussant directement dans les bras de Daech.

L’Occident aide et encourage l’Iran en menant des frappes aériennes contre des cibles supposées de Daech. Dans le nord, les kurdes continuent à faire un redoutable contrepoids contre Daech, mais la crise actuelle a augmenté leur volonté d’autonomie.

L’Irak pourrait à présent se retrouver divisé en trois zones distinctes kurde, chiite et sunnite. Après plus de 500 jours au pouvoir, Haider al-Abadi n’a pas fait grand chose pour réaffirmer l’autorité du gouvernement irakien et pour rétablir la justice et la cohésion dans la société irakienne.

Des manifestations se répandent actuellement à travers l’Irak, mais les violations en série des droits de l’homme et l’utilisation arbitraire de la détention, de la torture et des exécutions se poursuivent allègrement, alors que l’Irak est maintenant classé pays le plus corrompu du Moyen-Orient. Le plus gros problème de l’Irak est l’Iran. Ce dernier ne fait absolument pas partie de la solution.

Il faut que cet état de fait soit reconnu par le Conseil de Sécurité de l’ONU, qui doit réclamer un vaste ensemble de réformes immédiates, dont, avant tout, le bannissement des milices chiites et l’éviction d’Irak de l’Iran. Le Conseil de Sécurité de l’ONU doit également prendre des mesures déterminantes pour assurer une protection immédiate aux 2000 réfugiés enfermés dans le Camp Liberty, en faisant le maximum pour les évacuer au plus tôt par pont aérien vers des pays qui garantiront leur sécurité.

Lire la suite 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe