mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUn grand rassemblement pour un changement démocratique en Iran

Un grand rassemblement pour un changement démocratique en Iran

Un grand rassemblement pour un changement démocratique en IranCNRI – Des centaines d’Iraniens et de sympathisants de la Résistance ont organisé un rassemblement au centre de Birmingham, en Grande-Bretagne, le 8 avril, pour appeler à un changement démocratique en Iran.

Les manifestants ont condamné les mollahs qui ont décidé d’exécuter les prisonniers politiques à la suite du renvoi de leur dossier nucléaire au Conseil de Sécurité, en guise de représailles. C’est la Résistance iranienne qui avait révélé leur programme atomique secret en 2002.

Valiollah Feiz-mahdavi, membre des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), a reçu son arrêt de mort en mars indiquant qu’il sera exécuté le 16 mai. Il est en prison depuis cinq ans. Déjà le 7 février, un autre prisonnier politique, Hodjat Zamani, lui aussi membre de l’OMPI, a été pendu à la prison de Gohardacht près de Téhéran.

Les manifestants de Birmingham ont apporté leur plein soutien à la proposition de Mme Radjavi, présidente de la République élue de la résistance, pour un changement démocratique en Iran par le peuple iranien et sa résistance. Pour régler cette crise en Iran, Maryam Radjavi rejette une intervention militaire étrangère, tout comme la politique de complaisance, qui a fait la démonstration de son échec et qui conduit inévitablement à une guerre.

Parmi les orateurs de ce rassemblement, on note en particulier Lord Corbett of Castle Vale; le député Stephen McCabe ; Malcolm Fowler, ancien président de l’association des avocats du barreau de Birmingham; Dolat Norouzi, représentante du CNRI en Grande-Bretagne ; Massoud Zabeti, représentant de l’associations des avocats iraniens, et Hossein Abedini, de la commission des affaires étrangères du CNRI.  De nombreux représentants des communautés iraniennes en Angleterre ont aussi pris la parole.

Le rassemblement a reçu un accueil chaleureux de la population qui ressent comme ailleurs dans le monde, que le régime de Téhéran n’est pas un problème  concernant uniquement les Iraniens mais un danger majeur pour la paix et la sécurité dans le monde.