vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeUn diplomate expulsé du régime iranien a créé un réseau d’espionnage

Un diplomate expulsé du régime iranien a créé un réseau d’espionnage

CNRI – l’Egypte a annoncé que le diplomate expulsé du régime iranien versait de l’argent à des groupes politiques égyptiens dans le but de les engager dans des activités favorables à Téhéran.

Le grand quotidien arabe Al-Sharq al-Awsat a signalé le 29 mai que l’interrogatoire de Qasem Hosseini a commencé immédiatement après son arrestation sous la supervision de Tahir al-Khawli, procureur de la haute cour de sécurité.

Après son arrestation, Al-Sarq al-Awsat a rapporté qu’il est devenu évident que Hosseini était un agent du ministère du Renseignement (le Vevak) dont les activités ont enfreint le protocole diplomatique de la section d’intérêts du régime iranien.

Hosseini a créé plusieurs réseaux de renseignements et en échangede sommes versées, ils lui ont fourni des renseignements politiques, économiques et militaires sur l’Egypte et des pays du Golfe persique.

D’après Al-Sharq al-Awsat, le diplomate du régime iranien a profité du manque de sécurité durant le soulèvement égyptien et intensifié ses activités en contactant et en versant de l’argent à des groupes égyptiens.

Au cours d’un entretien avec al-Arabia, Nabil Abdul-Fattah, expert au Centre de recherches politiques et stratégiques Al-Ahram du Caire, a dit que l’expulsion de ce diplomate montre aux Etats arabes du Golfe persique que la nouvelle Egypte n’altèrera pas ses relations avec les autres Etats arabes.

Selon cet expert, l’expulsion du diplomate révèle également au régime de Téhéran que ses activités en Egypte ne peuvent continuer parce que cela nuit à la sécurité nationale de ce pays.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe