vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsUn député irakien suspecte l'ONU de coopérer avec Maliki

Un député irakien suspecte l’ONU de coopérer avec Maliki

CNRI – Un membre éminent du parlement irakien a fait part de ses inquiétudes quant à la « coopération » des Nations Unies avec la politique de Maliki tandis qu’il révélait que des dizaines de détenus étaient morts dans les prisons contrôlées par l’État irakien en l’espace de quelques semaines.

Le Dr. Salim Al-Jabbouri, président de la Commission des Droits de l’Homme du parlement irakien, a déclaré le 14 janvier dans une interview avec la chaîne télévisée Al-Jazeera à propos de la mort de détenus dans les prisons irakiennes : « Je dois  rappeller que les Nations Unies sont présentes en Irak et depuis quelque temps nous leur présentons des rapports qui mentionnent des cas de violations [des droits de l’homme]. »

« Il y a deux semaines, nous avons envoyé un document officiel concernant la mort de 34 détenus en seulement quatre  mois dans des prisons contrôlées par le ministère de la Justice. Cela nous rend même suspect le rôle que les Nations Unies ont en Irak pour coopérer avec la politique du pouvoir », a ajouté le Dr. Al-Jabbouri.

Concernant les exigences des manifestants contre Maliki, il a affirmé : « Vendredi dernier (11 janvier), les manifestants ont étendu leurs demandes et exigé que le premier ministre soit écarté de son poste. Ils ont appelé à un changement de politique. »

De même, la coalition d’Al-Iraqiya a fait une déclaration accusant de partialité Martin Kobler, le chef de la Mission d’Assistance des Nations Unies en Irak (MANUI), concernant les demandes des manifestants, a indiqué la chaîne télévisée Bagdad TV le 14 janvier.

Al-Iraqiya a estimé que la position de Martin Kobler n’était pas impartiale et qu’il cédait au gouvernement de Maliki. La coalition irakienne a affirmé que la position de Martin Kobler est en violation du droit international.
Bagdad TV a indiqué : « Les propos de Martin Kobler classant des revendications des protestants comme légitimes et illégitimes ont été jugées par les Comités Populaires comme partiaux et par conséquent inacceptables. »

Les Comités Populaires ont déclaré dans un communiqué que le rôle exact de Martin Kobler était de rester neutre, a ajouté le rapport.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe