vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeUn commandant des pasdaran du régime iranien est mort en Syrie

Un commandant des pasdaran du régime iranien est mort en Syrie

CNRI – Le 4 novembre, l’agence de presse Mehr a rapporté que Mohammad Djamalizadeh, un commandant des pasdaran, est mort dans un combat en Syrie.

 
Cette agence de presse a présenté Mohammad Djamalizadeh comme « un commandant des forces iraniennes durant la guerre Iran-Irak et un commandant de la Division Sarollah (basée à Kerman, au sud-est de l’Iran), qui était récemment parti comme volontaire en Syrie ».
 
La dépêche de l’agence Mehr n’a pas mentionné la date de la mort de ce commandant des pasdaran, mais a précisé le 5 novembre pour la date de ses funérailles à Kerman.
 
Le régime iranien n’a jamais officiellement reconnu sa présence militaire en Syrie. Mais selon de nombreux rapports, les pasdaran jouent un rôle clé dans le commandement des forces de Bachar El-Assad dans la guerre civile en Syrie.
 
En août 2013, un commandant de la Force Qods, Esmail Heidari, est mort en Syrie. L’opposition syrienne a diffusé en août 2013 une vidéo montrant Esmaïl Heidari en train de parler sur les opérations des unités iraniennes en Syrie.
 
En mai 2013, Esmaïl Ghani, l’adjoint du commandant en chef de la Force Qods avait dit lors d’un discours que « l’Iran est présent, de façon directe et indirecte, en Syrie. »
 
Le 3 novembre 2013, Djavad Karimi Ghodoussi, membre de la commission de la politique étrangère du Parlement des mollahs a officiellement affirmé : « Les nouvelles sur les victoires de l’armée syrienne sont annoncées par des commandants syriens, mais ces victoires ont été rendues possibles grâce aux actions des forces iraniennes. »
 
 
 
 
 
 
 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe