lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeTony Blair: L'Iran fait obstacle au progrès au Moyen Orient

Tony Blair: L’Iran fait obstacle au progrès au Moyen Orient

Tony BlairAssociated Press, Londres, 7 novembre 2005 – Lundi, le premier ministre britannique Tony Blair a déclaré que le soutien apporté par l’Iran au terrorisme était une entrave au progrès politique au Moyen-Orient et ailleurs.

S’exprimant lundi dans le cadre d’une conférence de presse mensuelle, Blair a dit: « nous savons que l’Iran soutient le terrorisme dans tout le Moyen-Orient. Il doit cesser de le faire », a poursuivi  Blair.

Ce qu’il font avec le terrorisme, c’est qu’ils empêchent les progrès politique au Moyen-Orient ou ailleurs.

La semaine dernière, Blair avait déclaré qu’une action militaire contre l’Iran n’était pas envisagée, mais avait averti que la communauté internationale ne supporterait pas les infractions continuelles de Téhéran à ses engagements.

Une semaine plus tôt, lors d’un sommet de l’Union Européenne, Blair avait tenu des propos qui avaient été interprétés comme des menaces d’action militaire. En réponse à l’appel du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la destruction d’Israël, il avait dit au sujet des dirigeants iraniens que « s’ils continuent sur cette voie, la question que vont poser les gens sera celle-ci : quand allez vous passer à l’acte ? »

Lundi, Blair a dit que la seule chose qui pouvait forcer l’Iran et la Syrie à changer était de stabiliser l’Irak et d’y instaurer la démocratie.

« Il y a une raison pour laquelle l’Iran et la Syrie font tout pour  semer le chaos en Irak. Il le font parce qu’ils savent que si l’Irak à la possibilité de devenir un Etat musulman puissant, mais doté d’un gouvernement démocratique laïc, ce sera le meilleur argument que vous puissiez trouver pour que les populations en Iran et en Syrie demandent [à leurs dirigeants] « pourquoi ne bénéficions nous pas d’un peu de cette démocratie ? Pourquoi n’avons nous pas aussi de réels droits civils et humains » a ajouté Blair.

Il a aussi dit que la communauté internationale devait parler d’une seule voix et trouver le moyen de faire connaître à l’Iran les forces qui s’opposent à leurs actions.

« Nous ne visons pas l’Iran, ou le peuple iranien ou même le régime, exception faite des cas où le régime commet des actes qui sont absolument inacceptables par la communauté internationale – comme le soutien au  terrorisme, l’ingérence en Irak, essayer de se doter d’un programme d’armes nucléaires quand on n’est pas censé en avoir un ».

Blair a aussi renouvelé ses appels à l’Iran pour qu’il fasse davantage pour remplir ses obligations internationales, à savoir rassurer la communauté concernant son programme nucléaire qui soulève des inquiétudes.

« L’Iran doit faire face à ses responsabilités. Elle doit se soumettre à la hiérarchie et aux règles édictées par l’agence de l’énergie atomique », a-t-il conclu.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe