mercredi, février 28, 2024
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeDénoncer l’association Nejat des mollahs en Albanie et sa demande de poursuivre...

Dénoncer l’association Nejat des mollahs en Albanie et sa demande de poursuivre en justice les dirigeants de l’OMPI

La branche du ministère du Renseignement des mollahs (VEVAK) en Albanie, qui jusqu’à présent espionnait et facilitait les activités terroristes contre l’OMPI et Achraf-3 sous le nom d’ « Association pour le soutien des Iraniens vivant en Albanie », évoquant le « tournant du 20 juin 2023 » (en référence à l’attaque lancée sur Achraf-3 le 20 juin 2023), a annoncé avec arrogance et sans aucune dissimulation : « Il a été décidé qu’avec l’autorisation de l’association Nejat, ces activités se poursuivraient dans le cadre des statuts et des objectifs de l’association Nejat, sous le titre « Association albanaise Nejat « , en tant que représentant officiel de l’association Nejat en Albanie, afin de soutenir les Iraniens ». L’obtention de l’autorisation de l’association Nejat, au nom de son président à Téhéran (Ebrahim Khodabandeh), implique d’exéuter les ordres du sinistre ministère du Renseignement à Téhéran.

Dans une lettre à cet effet, apparaissant en cliché sur le site de l’association Nejat, des agents du VEVAK écrivent à Ebrahim Khodabandeh à Téhéran sans réserve ni considération: « Après coordination avec la police et le ministère de l’intérieur albanais, nous demandons l’autorisation de poursuivre nos activités librement, conformément au nouveau statut (…) en tant que représentation officielle de l’association Nejat en Albanie, afin d’atteindre les résultats souhaités dès que possible. »

L’agent du VEVAK, Khodabandeh, a répondu sous le titre « les familles attendent l’OMPI » en donnant son accord et disant : « J’espère que chacun d’entre nous, en comprenant bien le tournant du 20 juin 2023 qui a rapproché les familles de leurs objectifs en matière de droits de l’homme grâce à de multiples étapes qualitatives, pourra prendre des mesures plus efficaces pour satisfaire Dieu et les familles chères et respectées. » Nul au monde n’ignore les objectifs en matière de droits humains des bourreaux dans les prisons du fascisme religieux en Iran.

Il ne fait aucun doute que ce que la commission de la sécurité et du contre-terrorisme du CNRI avait précédemment déclaré au sujet de la branche du VEVAK en Albanie sous le nom d’ « Association pour le soutien des Iraniens vivant en Albanie » était tout à fait exact et non exagéré.

Afin d’éliminer toute ambiguïté pour la communauté iranienne en Albanie et dans d’autres pays, nous demandons instamment aux autorités albanaises et au ministère de l’Intérieur de répondre de manière appropriée aux affirmations des agents du VEVAK concernant la۳coordination avec la police et le ministère de l’Intérieur de l’Albanie ».

3- Nous attirons l’attention du gouvernement albanais sur la réponse publique du ministère du renseignement du fascisme religieux en Iran à ses agents en Albanie, déclarant que « le tournant du 20 juin 2023 » a rapproché la Gestapo des mollahs « de plusieurs étapes qualitatives de leurs objectifs » et qu’il « faut prendre des mesures plus efficaces ».

La Résistance iranienne insiste sur la nécessité de poursuivre en justice, de punir et d’expulser d’Albanie et des autres pays européens les agents du ministère du Renseignement, du CGRI et de la Force terroriste Qods.

 

Commission de la Sécurité et du Contre-terrorisme

du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 28 septembre 2023