mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceTéléthon des Iraniens en Iran et dans le monde pour la TV...

Téléthon des Iraniens en Iran et dans le monde pour la TV de l’opposition Simaye Azadi

PRNewswire, 9 août – INTV (Iran National Television) – également connue sous le nom Simaye Azadi (le visage de la liberté) tient son seizième téléthon de «Solidarité» du 9 au 11 août.
 
Les téléthons précédents d’INTV (http://www.iranntv.com) ont tous attiré un large soutien de dizaines de milliers d’Iraniens en Iran comme à l’étranger.

En plus de 28 ans, INTV a dénoncé les violations des droits humains, le terrorisme et les crimes des mollahs. Elle s’est également fait l’écho des appels à l’instauration de la démocratie et a agi comme la voix des Iraniens épris de liberté et la voix de la Résistance. Durant toutes ces années, INTV s’est uniquement appuyée sur le soutien financier des Iraniens en Iran et à l’étranger.
 
Le régime iranien a eu recours à de nombreuses méthodes pour perturber les programmes, notamment en brouillant les signaux de transmission. Mais les programmes de INTV sont restés sur les ondes 24 heures sur 24 pour briser le climat de peur pesant sur la société iranienne et agir comme la voix de l’espoir et une source d’inspiration pour la liberté et l’instauration de la démocratie en Iran.

Les Iraniens du monde entier soutiennent cette chaine de télévision comme un défi au régime des mollahs et comme un moyen d’exprimer leur solidarité avec la Résistance iranienne.
 
Lors de son dernier téléthon qui a pris fin le 30 janvier 2013, en plus des Iraniens de la diaspora, des milliers de personnes en Iran ont mis en jeu leur sécurité en faisant des dons  depuis Téhéran, Kermanchah, Guilan Gharb, Sarpol-Zahab, Islam-Abad, Sanandaj (ouest de l’Iran), Tabriz, Oroumieh et d’autres villes de l’Azerbaïdjan (nord-ouest de l’Iran), Machad et Bojnourd (nord-est de l’Iran); Zahedan (sud-est de l’Iran); Chiraz et Bouchehr (sud de l’Iran); Ahvaz et d’autres villes du Khouzistan (sud-ouest de l’Iran), avec Karaj, Boroujerd, Isfahan, Chahin-Shahr et Semnan dans les régions centrales du pays.
 
Au cours des dernières années, les responsables du régime des mollahs ont mis en garde contre de la popularité croissante de cette chaîne de télévision.
 
Le pouvoir a même arrêté un certain d’opposants accusés de fournir un soutien financier à INTV, les a condamné à de longues peines derrière les barreaux ou même à la pendaison. L’une de ces victimes est Gholamreza Khosravi, condamné à mort pour avoir simplement apporté un soutien financier à INTV.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe