samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeSyrie: Washington et Paris veulent mettre en garde Téhéran

Syrie: Washington et Paris veulent mettre en garde Téhéran

Avec l’AFP – Les Etats-Unis ont défendu mardi le projet d’intervention militaire en Syrie au nom des intérêts américains et de la crédibilité des Etats-Unis face à l’Iran, au moment où le secrétaire général de l’ONU s’inquiétait d’une escalade.

« L’Iran espère que vous regardez de l’autre côté », a-t-il prévenu, en évoquant le dossier du nucléaire iranien. « Notre inaction lui donnerait certainement la possibilité au mieux de se tromper sur nos intentions, quand ce ne serait pas de les mettre à l’épreuve », a-t-il ajouté, en citant aussi le Hezbollah et la Corée du Nord.

A son tout,lors du débat parlementaire sans vote, qui s’est tenu mercredi après-midi à l’Assemblée nationale et au Sénat à Paris, Jean-Marc Ayrault a tenté de convaincre les parlementaires que la «gravité de la menace associée à l’emploi de l’arme chimique oblige la France à agir». Le premier ministre a aussi appelé au «rassemblement». Il s’agit désormais de «sanctionner» l’emploi d’armes chimiques, d’éviter la récidive, ainsi que de pousser Bachar el-Assad à négocier. Paris avance un autre argument pour justifier «l’action» et non la «résignation» : celui du «message» envoyé à d’autres régimes, comme l’Iran ou la Corée du Nord.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe