vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeSoutien iranien aux Irakiens ayant tué 5 soldats américains, selon Petraeus

Soutien iranien aux Irakiens ayant tué 5 soldats américains, selon Petraeus

Agence France Presse – La force Quds, unité d’élite des Gardiens de la révolution iraniens, a financé, armé et entraîné les Irakiens qui ont enlevé et tué cinq soldats américains en janvier à Kerbala, a affirmé jeudi le général américain David Petraeus.

L’officier, commandant de la force multinationale en Irak, a ajouté n’avoir pas de preuves concrètes indiquant que les Iraniens sont directement impliqués dans le raid mené par des hommes habillés comme des militaires américains le 20 janvier à Kerbala.

"Il n’y a pas de doute que le réseau Al-Qazhali était lié à la force iranienne Quds – a reçu de l’argent, de l’entraînement, des armes, des munitions et dans une certaine mesure des conseils et de l’aide", a dit le général américain lors d’une conférence de presse à Washington.

L’implication de la force Quds est apparue lors d’interrogatoires de responsables du réseau irakien capturés il y a environ un mois, a-t-il ajouté.

Au moment de leur capture, "nous avons découvert un rapport de 22 pages dans un ordinateur qui détaillait la planification, le processus d’approbation et le déroulement de l’opération qui a entraîné la mort de cinq de nos soldats à Kerbala," a dit le général Petraeus.

"Notre sentiment est que ce rapport était gardé pour être donné à ceux qui fournissaient le financement", a-t-il ajouté. "Il n’y a pas de doute que le financement passait par la force Quds des Gardiens de la révolution iraniens".

Lors du raid du 20 janvier, des hommes armés habillés comme des soldats américains ont tué un soldat américain et en ont enlevé quatre autres qu’ils ont ensuite abattus. Le caractère élaboré de l’attaque avait immédiatement soulevé des interrogations chez les Américains sur l’implication iranienne.

Mais le général Petraeus a déclaré jeudi que l’armée américaine n’avait pas trouvé de "lien direct d’une implication iranienne dans cette opération".

Il a accusé la force Quds d’entraîner des extrémistes irakiens sur le territoire iranien et de leur fournir des armes légères et de la technologie pour fabriquer des charges explosives pouvant percer des blindages. Sept membres de la force Quds sont détenus en Irak, a-t-il déclaré.

Les propos de Petraeus sont les derniers d’une série d’accusations par de hauts responsables américains pointant du doigt les efforts iraniens pour déstabiliser l’Irak.

Le général a dit qu’il n’y avait pas de preuves pour le moment d’une implication iranienne dans les attentats à la voiture piégée et les attaques suicide qui ont frappé Bagdad malgré le renforcement du contingent militaire américain.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe