mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeSanctions US contre des firmes ayant vendu des armes à l'Iran et...

Sanctions US contre des firmes ayant vendu des armes à l’Iran et la Syrie (presse)

Agence France Presse – Les Etats-Unis ont imposé des sanctions économiques à des sociétés chinoises, russes et nord-coréennes accusées d’avoir vendu des missiles et des armes à l’Iran et à la Syrie, a annoncé vendredi le département d’Etat.

Les sanctions, qui interdisent pendant deux ans le commerce entre le gouvernement et les entreprises américaines et ces sociétés, ont pris effet le 28 décembre, a indiqué un responsable du département d’Etat.

Il n’a pas précisé ce qui avait provoqué ces mesures punitives mais selon le Washington Times, qui a révélé l’existence de ces sanctions, les entreprises visées ont notamment vendu des missiles à la Syrie, et des armes à l’Iran et la Syrie.

Les trois sociétés d’Etat chinoises sont Zibo Chemical Equipment, China National Aerotechnology Import Export Corp. et China National Electrical Import and Export Co, selon un communiqué du département d’Etat publié vendredi au journal officiel.

Les trois entreprises russes visées sont la société d’Etat Rosoboroneksport et les entreprises Kolomna Design Bureau et Tula Design Bureau d’Instructment Building.

La compagnie minière nord-coréenne est la Korean Mining and Industrial Development Corp.

Les sociétés russes ont vivement dénoncé ces mesures, affirmant respecter la législation internationale.

"C’est une forme de concurrence déloyale qui vise notre société et toute la Russie", a déclaré un représentant de l’Agence publique russe des exportations d’armements Rosoboronexport, Valeri Kartavtsev, sur la chaîne Vesti.

Rosoboronexport "respecte strictement" le droit international et russe, a ajouté M. Kartavtsev, précisant par ailleurs que sa société n’avait pas reçu pour l’heure de notification de ces sanctions.

Même réaction du côté du Bureau d’études et de construction mécanique de Toula : "nos livraisons d’armes de haute technologie à l’étranger sont effectuées en stricte conformité avec les règles russes et internationales", a déclaré le numéro deux de cette société, Vassili Griazev, cité par l’agence Itar-Tass.

Ces sanctions auront un caractère purement "symbolique", la compagnie n’ayant pas d’activités économiques aux Etats-Unis, a toutefois ajouté M. Griazev.

"Ces sanctions ont été mises en place tout simplement parce que l’administration américaine a peur de la concurrence des entreprises russes", a renchéri Vladimir Pekhtine, vice-président de la Douma (chambre basse du Parlement russe).

La Russie est un des principaux exportateurs mondiaux d’armes. Elle a vendu en 2005 des armements à 61 pays pour la somme record de plus de 6 milliards de dollars.