lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeSaleh Matlak : Certains en Irak cherchent à établir un gouvernement basé...

Saleh Matlak : Certains en Irak cherchent à établir un gouvernement basé sur les desseins de Téhéran

Saleh MatlakCNRI – Un haut responsable de la coalition al-Irakiya, qui a remporté les dernières élections législatives en Irak, a critiqué certains en Irak qui a ses yeux envisagent de créer un système politique fondé sur le programme du régime iranien.

Selon le quotidien de langue arabe Asharq al-Awsat, le Dr Saleh Mutlak, a déclaré: « Il y en a qui sont influencés par l’étranger et qui veulent mettre en œuvre des desseins non irakiens en instaurant un système politique sur la base du programme du régime iranien dans le but de  nous obstruer la voie vers les droits légitimes que nous confèrent les élections. »

Dans son interview à Asharq al-Awsat, M. Mutlak souligne l'unité d’al-Irakiya et déclare qu’il s’agit de l’une des coalitions les  « plus unies et plus puissantes ». «  D'autres coalitions que l’on a dites unies ont été affaiblies et divisées, alors que nous sommes devenus plus unis et plus fort ».

« La force de notre coalition repose dans notre programme patriotique, qui appelle au changement en mettant de côté le sectarisme. Elle recherche un Irak uni fondé sur la primauté du droit, la démocratie et le respect des droits des citoyens. »

M. Mutlak a ajouté: « Le peuple irakien a élu cette coalition et ses membres en raison de son programme patriotique. »

En réponse à une question sur une scission dans al-Iraqiya, M. Mutlak a déclaré: « Ces informations sont fausses. Bien sûr, il existe de nombreuses tentatives pour détruire notre coalition via des sollicitations ou la diffusion de nouvelles fausses ou fabriquées. Mais, les dirigeants et les membres d'Al-Irakiya ont adopté la décision finale de poursuivre sur la voie du changement. Notre force réside dans notre solidarité et notre unité. Nul d'entre nous ne risque la défaite de notre programme national ou la perspective du changement. Si quelqu’un le faisait, ce serait une trahison. »

Le chef du Front du dialogue national en Irak a également dit : « Si nous voulions occuper des postes par pur désir de pouvoir, nous aurions pu facilement le faire par le passé. Si nous avions accepté de participer à des regroupements sur la base des lignes religieuses, nous aurions alors été en pleines divisions sunnites-chiites. Mais nous avons fermement condamné cette approche parce qu'elle brise le pays. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe