mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsRSF : l’Iran fait partie des cinq principaux geôliers de journalistes dans...

RSF : l’Iran fait partie des cinq principaux geôliers de journalistes dans le monde

CNRI – Dans son rapport annuel pour 2013, Reporters Sans Frontière (RSF) désigne l’Iran comme l’un des « principaux geôliers du monde pour les journalistes». Selon RSF, les quatre autres pays où les journalistes sont sévèrement muselés et réprimés sont les suivants : La Chine, l’Erythrée, la Turquie et la Syrie.

Le dernier rapport de RSF, publié le mercredi 18 décembre, précise : « Depuis le 1er janvier 2013, au moins 76 professionnels des médias ont été arrêtés en Iran, dont 42 depuis juin 2013. Dix-sept autres ont été condamnés à de lourdes peines allant d’un à neuf ans de prison. Douze médias ont été suspendus ou obligés d’interrompre leur publication sous la pression des autorités. Les traitements inhumains infligés aux prisonniers d’opinion restent une réalité quotidienne. De nombreux détenus sont toujours privés de soins médicaux, alors même qu’ils sont malades ou très affaiblis physiquement et psychologiquement. »

RSF dresse le bilan décevant d’Hassan Rohani en matière de liberté d’information, en soulignant : « Malgré la promesse d’une politique d’ouverture et la libération de certains prisonniers d’opinion et notamment quelques journalistes et net-citoyens, la majorité des acteurs de l’information, arrêtés pour la plupart après le 12 juin 2009, date de la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinéjad à la présidence, sont toujours en prison. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe