jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsRaid des forces du régime sur les domiciles de sunnites dans la...

Raid des forces du régime sur les domiciles de sunnites dans la ville du nord-ouest de l’Iran

 CNRI – Les forces répressives ont pris pour cible des résidences de sunnites et d’adeptes de l’ordre Allameh Moftizadeh dans la ville de Saghez dans le nord-ouest de l’Iran. Une dizaine de personnes ont été arrêtées.

Selon l’agence de presse Harana, les 19 et 20 août, la garde spéciale, des agents de renseignement, des forces de sécurité de l’Etat (FSE) et des agents en civil ont attaqué les personnes assistant à une cérémonie sunnite religieuse spéciale du Ramadan aux domiciles d’adeptes  d’Ahmad Moftizadeh (une école coranique). Ils ont matraqué les fidèles et en ont emmenés six vers des destinations inconnues.

À 14h00, le jeudi 19 août, des agents de renseignement ont attaqué les domiciles des détenus et confisqué des biens, comme des CD, des livres, des documents, des images, des cartes d’identité et des certificats de naissance. Le 21 août, ils ont à nouveau attaqué ces maisons et arrêté quatre personnes de plus.

Au cours d’un troisième raid qui a duré de 17h00 à 23h00 le même jour, un millier d’agents ont assiégé les zones résidentielles, brisant sans distinction les fenêtres et les portes pour créer un climat de peur dans la communauté.

Le 26 août, les agents ont empêché la tenue de cérémonies religieuses une fois de plus de 17h00 à 20h30.

Parmi les personnes arrêtées le 19 août, figurent : 1. Nasser Zamanian, un employé de banque; 2. Mohammad Jamal Habaki, un professeur de chimie du lycée de Saghez; 3. Salar Tofiqpour; 4. Mokhtar Mohammadi; 5. Eshqi Aboubakr et 6. Jamal Moradi.

Certaines des personnes arrêtées le samedi 21 août sont les suivantes: 1. Ali Esmaili, retraité; 2. Taher Mohammad Soltani Ardalan, 3. Mostafa Mohammadi, retraité; 4. Hamed Jalali, un professeur de chimie du lycée de Saghez.

Déjà en 2007, au cours du mois de Ramadan, plus de 600 partisans de l’école Allameh Moftizadeh avaient été arrêtés dans diverses régions de la province du Kurdistan, simplement parce qu’ils étaient sunnites. Ils n’étaient pas non plus autorisés à tenir des cérémonies religieuses.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe