vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeQuand le régime des mollahs fait de l'ingérence au Bahreïn

Quand le régime des mollahs fait de l’ingérence au Bahreïn

Sample ImagePar Reza Shafa

CNRI – Cela fait quelque temps que le régime des mollahs mène une politique expansionniste au Bahreïn, sous la supervision du bureau du guide suprême des mollahs Ali Khamenei.

L’ambassadeur du régime au Bahreïn, Amir Abdollahian, a déclaré que le rôle de l’émirat au sein du Conseil de coopération du Golfe est un indicateur de l’attitude régionale à l’égard de Téhéran, ajoutant : « Tout d’abord, Bahreïn a une situation stratégique, et ensuite, des ressortissants iraniens y vivent. De plus, la majorité de la population est musulmane, chi’ites de 65 à 70 %. Tout cela a abouti à une certaine sensibilité vis-à-vis du Bahreïn. S’il y a des développements positifs ou négatifs à Bahreïn concernant l’Iran, on peut rapidement en sentir les répercussions dans d’autres pays du Golfe. »

Un rapport interne du régime révèle certains plans des mollahs pour infiltrer Bahreïn et y forger des crises :

1. Recruter des forces, en particulier des jeunes par l’intermédiaire d’agents locaux et former divers groupes sous le nom de « jeunesse révolutionnaire du Bahreïn » ;

2. Etablir des relations avec des groupes chi’ites. À cet égard, le Cheikh Ghassem, président du Conseil du clergé chi’ite du Bahreïn est continuellement convoqué en Iran pour des réunions d’information ;

3. Fomenter de l’instabilité au Bahreïn, sous prétexte de « révolte chiite » ;

4. Exporter massivement de la drogue dans ce pays ;

5. Infiltrer les médias et les encourager à soutenir la politique de l’Iran.

La poursuite de cette politique par le régime des mollahs au Bahreïn et les déclarations allant dans ce sens, y compris celles de l’ancien président du Majlis (parlement) Nategh Nouri, ont conduit à des conflits et des crises dans les relations bilatérales.

Bien entendu, l’ingérence du régime au Bahreïn ne se limite pas à ces exemples. Le corps des gardiens de la révolution et le ministère du Renseignement y sont également très actifs quand il s’agit de complot et d’exporter « la révolution ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe