vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance" Aujourd'hui en Iran, le régime commet des crimes contre sa propre...

 » Aujourd’hui en Iran, le régime commet des crimes contre sa propre population », eurodéputé

CNRI – « Le régime ne donne pas à la population le droit de voter librement pour élire ses dirigeants, il ne donne pas à la population le droit de choisir son propre destin. C’est un crime, mais ce crime n’est pas commis par l’OMPI, ce crime n’est pas commis par le peuple iranien, ce crime est commis par la dictature religieuse », a déclaré Soren Sondergaard le 1er décembre à Bruxelles.

L’eurodéputé danois s’exprimait dans une réunion au Parlement européen qui accueillait Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, à l’occasion de l’adoption d’une déclaration écrite en faveur de la protection de la Cité d’Achraf.

Voici les points forts de son intervention :

Merci de pouvoir prendre la parole dans cette réunion très importante sur la résolution concernant le camp d’Achraf, ce qui est bien sûr la chose la plus importante, et la demande claire qu’il soit protégé par la communauté internationale, mais aussi la déclaration très claire disant que l’OMPI doit être retirée de la liste terroriste des États-Unis. Nous savons que lorsque l’OMPI était sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne, il était très difficile de faire marcher la solidarité et de faire comprendre aux gens qu’il était nécessaire de soutenir le camp d’Achraf. Je pense que nous devons appeler nos collègues américains à vraiment faire un effort pour retirer l’OMPI de la liste du terrorisme.

J’ai reçu une lettre hier, un mail en fait, d’Iran. Peut-être que certains d’entre vous l’ont également reçu de la part de quelque chose qui s’appelle l’Associations des partisans de la justice. Ils pensent très clairement que c’est une très mauvaise idée que le Parlement européen a eu d’adopter cette résolution. Ils attaquent les eurodéputés et ils attaquent l’OMPI. Il est très difficile de trouver un crime dont ils n’accusent pas l’OMPI, comme l’enlèvement, le détournement d’avion, le vol à main armée, les attaques contre les civils et les forces militaires, des attentats à la bombe dans des lieux publics, le blanchiment d’argent, le terrorisme et ainsi de suite . Mais bien sûr, nous savons que les autorités de l’Europe se sont penchés sur l’OMPI à plusieurs reprises et n’ont rien trouvé. Bien sûr, cette lettre est pure diffamation.

Et puis à la fin de ce courrier, ils nous ont invités en Iran, afin que nous puissions voir par nous-mêmes la preuve de tous les méfaits de l’OMPI. Mais pourquoi aller en Iran pour le voir ? C’est bien étrange. Si nous allons en Iran, nous verrons d’autres crimes, les crimes commis par le régime, les crimes qu’ils a commis contre sa propre population et qui sont les plus grands crimes. Ce que nous voyons aujourd’hui en Iran, c’est que le régime commet des crimes contre sa propre population. Comme nous l’avons entendu, il ne donne pas à la population le droit de voter librement pour élire ses dirigeants, il ne donne pas à la population le droit de choisir son propre destin. C’est un crime, mais ce crime n’est pas commis par l’OMPI, ce crime n’est pas commis par le peuple iranien, ce crime est commis par la dictature religieuse. Nous allons continuer notre lutte pour sortir l’OMPI de la liste du terrorisme et la lutte pour sauver les gens au camp d’Achraf et assurer leur protection à l’avenir.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe