lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismePourquoi Nouri al-Maliki est-il perplexe?

Pourquoi Nouri al-Maliki est-il perplexe?

Site officiel du Dr Allawi, leader d’Al-Iraqia (le vainqueur des élections législatives en Irak), le 6 août 2011.
 
Le Premier ministre irakien a manifestement perdu son équilibre. Dans d’une conférence de presse préparée par la chaine de télévision officielle d’Al-Irakiya, lorsque le journaliste d’Al-Sumeria a interrogé Nouri Al-Maliki sur l’ordonnance de la justice espagnole le visant pour le crime commis contre des résidents d’Achraf, il a répondu en colère : « Ce jugement n’est pas contre Nouri al-Maliki, mais contre certains commandants militaires ».

Voilà un gros mensonge proféré par ce dictateur soumis à la souveraineté de l’ambassade iranienne à Bagdad. Mais il sait que cette attaque sanglante contre les résidents d’Achraf est une tache sur la hiérarchie du gouvernement irakien, un gouvernement qui n’est ni souverain ni élu.
 
Ce qui est vraiment étrange, c’est que depuis 1986 nous n’avons jamais vu ni entendu qu’un seul Irakien ait été tué ou blessé par les membres de l’OMPI ou qu’ils aient violé ses droits et nous ignorons comment il [Maliki] a produit 120 plaintes contre les habitants d’Achraf.
 
D’autre part, nous souhaiterions savoir pourquoi Maliki est devenu quelqu’un qui exécute les ordres d’un pays étranger, autrement dit l’Iran, et pourquoi il tue des membres de l’OMPI et les élimine physiquement, en dépit du fait qu’ils sont les hôtes des Irakiens depuis un quart de siècle ? Sur quoi fondent-ils leurs revendication de ce prétendu « Gouvernement de Droit » quand ils sont, clairement et contrairement à l’éthique, intervenus dans les affaires d’un gouvernement souverain?
 
En ce qui concerne l’ordonnance de la justice espagnole qui a cité à comparaitre Nouri Al-Maliki et certains de ses officiers meurtriers, ce jugement a été prononcé conformément aux lois internationales. Puisque l’Irak est membre des Nations Unies, il est tenu d’en respecter les ordres. Ce jugement n’est pas considéré comme une intervention dans la souveraineté de l’Irak, ni dans nos affaires internes. Maliki ne comprend pas la politique, pas plus qu’il ne comprend les droits et les lois, pas plus qu’il n’est honnête.

Pas étonnant qu’il se soit énervé, qu’il ait perdu son équilibre et qu’il ait eu recours au mensonge pour s’en sortir lorsqu’il a été acculé par le journaliste d’Al-Sumeria dans une émission de la télévision publique irakienne.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe