dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceParvenir à la démocratie en Iran en soutenant le peuple qui se...

Parvenir à la démocratie en Iran en soutenant le peuple qui se soulève – Struan Stevenson

CNRI – « Désormais nous pouvons diriger notre attention en faveur de la troisième voie dont Mme Radjavi a parlé il y a quelques années. Pas d’intervention militaire, mais parvenir à la démocratie en soutenant le peuple lorsqu’il se soulève dans les rues d’Iran. C’est le moyen d’évincer les mollahs. Le printemps arabe arrivera en Iran, et la liberté et la démocratie menée par l’OMPI arriveront en Iran », a déclaré l’eurodéputé Struan Stevenson à Bruxelles le 3 octobre.

 

Le président de l’intergroupe des Amis d’un Iran Libre, s’exprimait dans une réunion au Parlement européen pour célébrer la sortie de l’Ompi de la liste noire américaine. La principale oratrice était Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne.

Voici les moments forts de l’intervention de Struan Stevenson :

Je voudrais immédiatement féliciter Mme Radjavi ainsi que son équipe pour la merveilleuse victoire du retrait de l’OMPI de la liste noire aux États-Unis.
 
Il y a dix ans, lorsqu’Alejo [Vidal-Quadras] et moi-même avons commencé à travailler avec l’Ompi et à aider Mme Radjavi, les choses étaient totalement différentes. L’Ompi et le CNRI étaient non seulement sur la liste terroriste américaine mais l’OMPI était également sur la liste terroriste de l’UE et sur celle du Royaume-Uni. Nous étions des terroristes du fait que nous travaillions avec eux. Alejo disait que c’est la première fois depuis des années que nous ne sommes plus des terroristes. Ce qui est une percée.

Il y a dix ans, Mohammad Mohadessine et Mme Radjavi ne parlaient pas un mot d’anglais, aujourd’hui ils parlent parfaitement l’anglais. Et nous ne parlons toujours pas un mot en persan. Il y a dix ans, des ministres successifs des pays États membres, de l’Amérique et du monde entier nous disaient : « Les membres de l’OMPI sont des terroristes, ils ont tué des Américains. Ils représentent une secte maléfique. Et de toute manière, ils ne sont pas importants en tant que mouvement d’opposition à l’intérieur de l’Iran. » Certains pays, retenez mes propos, disent toujours cela, maintiennent encore cette position. Et je désigne le Royaume-Uni comme l’un d’entre eux, et ils devraient avoir honte de maintenir cette position, ainsi que des directions de journaux comme le Financial Times qui disent ces choses même après le retrait de la semaine dernière.

Lorsque nous entendons des gens dire que « cette secte est insignifiante, les mollahs disent que ces personnes ne représentent rien, c’est un moustique, une nuisance, cela ne peut causer qu’une légère démangeaison. », comment ce peut-il alors que même le Conseil de sécurité de l’ONU discute de l’Ompi et du CNRI dans son ordre du jour ? Je vous parie qu’il n’y a pas un seul dirigeant, premier ministre, président en Europe qui n’ait entendu parler de Mme Radjavi et de l’OMPI.

Et je peux vous dire que maintenant Hillary Clinton et Barack Obama savent parfaitement qui sont Mme Radjavi et l’OMPI, parce que c’est tout en haut de leur ordre du jour et c’est tout en haut de tous les ordres du jour des capitales en Europe, grâce au travail et au leadership de Mme Radjavi, et grâce au travail de son équipe. En dix ans, cela a été une transformation.

Maintenant que nous avons été retirés de toutes ces listes terroristes, nous pouvons diriger notre attention sur le rôle clé du renversement du régime le plus maléfique du monde, les mollahs en Iran. Il y a eu une manifestation importante dans les rues de Téhéran ce matin en raison de l’effondrement du rial, des dizaines de personnes ont encore été arrêtées. Ahmadinejad est brouillé avec Khamenei. Je pense que nous sommes en train de voir le crépuscule du régime des mollahs. Et je pense que le retrait de la liste de l’OMPI en Amérique sera le coup de grâce pour les mollahs à Téhéran.

Désormais, nous pouvons donc diriger notre attention pour nous assurer que cette opposition, qui est la principale opposition haïe par les mollahs parce qu’elle est la principale, désormais nous pouvons diriger notre attention en faveur de la troisième voie dont Mme Radjavi a parlé il y a quelques années. Pas d’intervention militaire, mais parvenir à la démocratie en soutenant le peuple lorsqu’il se soulève dans les rues d’Iran. C’est le moyen d’évincer les mollahs, et cela se fera. Le printemps arabe arrivera en Iran, et la liberté et la démocratie menée par l’OMPI arriveront en Iran.

En attendant, nous devons nous occuper du problème à Achraf et à Liberty. Nous avons des milliers de personnes transférées désormais au camp Liberty. Elles sont entassées dans cette petite superficie qui doit être classée comme un camp de réfugiés, et ces personnes doivent avoir leurs droits pleinement respectés par le gouvernement irakien. Elles subissent continuellement des nuisances et des pressions. Nous avons besoin que l’UE et Mme Ashton se dressent en faveur de leurs droits. Et nous devons protéger les dernières deux cents personnes qui sont toujours à Achraf et nous assurer qu’elles peuvent être sûres de les biens de l’OMPI à Achraf, amassés en plus de 26 ans, soient vendus de façon juste, rapportant la valeur financière qu’ils valent, et non pas pillés par le gouvernement irakien.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe