samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeParis met en garde l'Iran avant le rapport de l'AIEA

Paris met en garde l’Iran avant le rapport de l’AIEA

Agence France Presse – Le ministre français des Affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy, a mis en garde l’Iran jeudi contre une "logique de sanctions" si Téhéran refuse toujours de coopérer avec l’ONU sur son programme nucléaire.

"Que les Iraniens le sachent: soit ils coopèrent, soit alors on entrera dans la logique de sanctions", a déclaré le ministre à Radio France Internationale (RFI), en rappelant le prochain rapport sur l’Iran, attendu le 21 février, du directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Mohammed ElBaradei.

La résolution 1737 du Conseil de sécurité de l’ONU a infligé le 23 décembre des sanctions limitées à l’Iran en raison de son refus de suspendre son enrichissement d’uranium.

Le Conseil a donné soixante jours à la République islamique pour se conformer à cette exigence, faute de quoi il pourrait envisager l’adoption de nouvelles mesures.

"L’Iran n’aime pas être isolé sur le plan économique", a ajouté le ministre en relevant que, "pour la première fois depuis longtemps, il commence à y avoir un débat en Iran" sur les sanctions économiques de la communauté internationale.

Interrogé sur l’éventualité de frappes américaines contre les sites nucléaires iraniens, M. Douste-Blazy a répété que la "voie diplomatique" était la "seule solution" pour régler le problème du dossier nucléaire iranien.

"Tout recours à la violence signe un échec", a-t-il ajouté.
 

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe