samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran: la poursuite des négociations sur le nucléaire doit être conditionnée au...

Iran: la poursuite des négociations sur le nucléaire doit être conditionnée au désarmement d’Israël (Mohsen Rezaï)

CNRI – Le Secrétaire du Conseil de discernement des intérêts de l’État, Mohsen Rezaï, a déclaré que la poursuite par l’Iran des négociations nucléaires, doit être conditionnée au désarmement d’Israël de ses armes de destruction massive, a rapporté aujourd’hui l’agence officielle Fars.

Celui qui a été à la tête des Pasdaran pendant seize ans, a tenu ces propos le 1er janvier lors d’un rassemblement à Ispahan. Lier le programme iranien au nucléaire israélien met en évidence le caractère militaire du projet nucléaire des mollahs. Un secret de polichinelle.

Par ailleurs, un député du Majlis a fait cette déclaration étonnante, mais révélatrice : « Pour remettre Israël à sa place nous avons besoin de la bombe atomique ». Intervenant dans un rassemblement le 3 janvier à Machad, Mahmoud Nabavian a précisé :  » la République islamique ne cherche pas à obtenir la bombe atomique, mais elle en aurait pourtant besoin pour faire face à Israël ».

Concernant les négociations en cours avec les grandes puissances, Nabavian a donné des explications qui dévoilent bien l’intention derrière le programme prétendument civil et tant défendu par les autorités iraniennes : « Si un État possède 270 kg d’uranium enrichi à 20 % et 10 t d’uranium enrichi à 5 %, avec 20 000 centrifugeuses en sa possession, on peut alors affirmer qu’il est en position pour bondir et capable de construire la bombe en deux semaines »!