vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireNucléaire iranien: Solana confirme sa rencontre avec Ali Larijani jeudi

Nucléaire iranien: Solana confirme sa rencontre avec Ali Larijani jeudi

Agence France Presse – Le Haut représentant de l’Union européenne pour la politique extérieure Javier Solana a confirmé, en marge d’une réunion diplomatique euro-asiatique à Hambourg (Allemagne), qu’il rencontrerait jeudi à Madrid le négociateur iranien sur le nucléaire Ali Larijani.

L’Iran avait confirmé dimanche que la rencontre entre Ali Larijani et Javier Solana se tiendrait bien le 31 mai, après avoir annoncé un peu plus tôt dans la journée qu’elle était reportée.

Cette rencontre- qui pourrait s’étaler sur deux jours, jusqu’à vendredi- visera, comme lors des entretiens des deux hommes à Ankara les 25 et 26 avril, à essayer de trouver un accord sur les conditions dans lesquelles de véritables négociations avec l’Iran pourraient avoir lieu, a-t-on expliqué dans l’entourage de M. Solana.

Le lancement de ces négociations, qui toucheraient à l’ensemble de la coopération entre les grandes puissances et l’Iran, y compris dans le nucléaire civil, est conditionné à l’acceptation par l’Iran d’une "double suspension": suspension de ses activités d’enrichissement nucléaire moyennant la suspension dans le même temps des sanctions adoptées à l’ONU contre Téhéran, précisément pour sanctionner le maintien de l’enrichissement.

A Ankara, les discussions avaient été "positives sur la forme, mais pas fructueuses sur le fond", a rappelé la porte-parole de M. Solana, Cristina Gallach.

Depuis, le contexte a un peu évolué avec l’expiration du délai de 60 jours fixé par la deuxième résolution de l’ONU contre Téhéran et surtout un rapport très sévère de l’Agence internationale à l’Energie atomique.

Dans un nouveau rapport critique qui pourrait conduire à une troisième série de sanctions contre l’Iran, l’AIEA a estimé mercredi que Téhéran continuait à défier l’ONU en poursuivant l’enrichissement de l’uranium et gênait l’activité des inspecteurs de l’agence sur place.
 
L’ambassadeur des Etats-Unis en Irak, Ryan Crocker, a aussi eu des entretiens lundi avec son homologue iranien, Hassan Kazemi Qomi, première réunion officielle à ce niveau entre les deux pays depuis la rupture de leurs relations diplomatiques en 1980, ce qui "ne peut être que positif", a souligné Mme Gallach.

Des adjoints de MM. Solana et Larijani se sont vus discrètement vendredi à Bruxelles pour préparer cette nouvelle rencontre entre les deux hommes, a-t-elle précisé.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe